Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Accidents de la circulation à M’Sila

Les habitants de Sidi Ameur tirent la sonnette d’alarme

© D.R.

 Des dizaines d’habitants de la commune de Sidi Ameur (101 km du chef-lieu de la wilaya de M’sila) ont bloqué, dans la matinée de dimanche, la RN89 reliant M’sila à Djelfa pour protester contre l’indifférence affichée par les pouvoirs publics locaux devant les multiples accidents de la route qui ont coûté la vie à plusieurs personnes. L’action menée par ces habitants est venue suite au dérapage d’une voiture légère dans un virage au lieudit El-Sabh, qui a coûté la vie à une fillette et blessant 3 autres personnes. Les manifestants ont déposé des blocs de pierres au milieu de la chaussée, ainsi que des pneus auxquels ils ont mis le feu. Cependant, la manifestation a vite été maîtrisée par les gendarmes qui ont pu, après une discussion avec les représentants des protestataires, convaincre ces derniers de ne ménager aucun effort pour porter leurs doléances devant les autorités concernées, notamment celle relative à l’élargissement de la chaussée au niveau de ce virage, et la mise en place de panneaux de signalisation. Notons que dans la nuit de samedi à dimanche, un accident de la circulation a eu lieu sur la RN45 au lieudit Baniou dans la commune de Maârif, à 45 km de M’sila. Deux personnes âgées de 29 et 35 ans sont mortes sur le coup, et 4 autres âgées de 3 à 42 ans ont été grièvement blessés.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER