Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Le projet d’évitement de la ville de Bouira à l’arrêt

Les usagers de la RN5 doivent encore patienter

© D.R.

Le projet du contournement de la ville de Bouira, via la RN5 pour rejoindre l’autoroute Est-Ouest à Oued El-Berdi, sur une distance de 10 km, est à l’arrêt, a-t-on appris de sources proches de la DTP de Bouira. La cause, explique notre source, est purement d’ordre financière. C’est pour cela, d’ailleurs, qu’une demande de rallonge budgétaire a été adressée au ministère des Travaux publics, précise-t-on encore. Ce chantier devait initialement être livré d’ici le mois de novembre prochain, néanmoins cette échéance risque fort de ne pas être respectée. En effet, l’actuel taux d’avancement ne dépasse pas 80%, et des contraintes techniques ont fait leur apparition, notamment au niveau des ouvrages d’art. Selon des sources proches de la DTP de Bouira, sa livraison a été repoussée vers le début de l’année 2018. Pour rappel, ce projet structurant a été lancé en décembre 2014, pour un délai ne devant pas excéder 24 mois et pour un montant assez conséquent, estimé à 2,7 milliards de dinars. Actuellement, les travaux de déblais et de remblais sont à 80% de taux d’achèvement, ceux des ouvrages de buses à 60% et le gabionnage à 60%, ce qui nous donne un taux d’avancement global avoisinant les 75%, alors qu’il devrait en principe être aux alentours de 92% selon la même source. À terme, ce contournement est censé donner un nouveau souffle à la circulation routière, notamment à la sortie Est de la ville qui ne cesse d’enregistrer quotidiennement d’énormes embouteillages. Cet évitement est très attendu par les automobilistes empruntant la RN5, qui sont actuellement obligés de passer par la ville de Bouira afin de gagner l’autoroute Est-Ouest, créant par ricochet des embouteillages monstres.


RAMDANE B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER