Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Elle adapte ses programmes à l’actualité

Médéa : la radio locale Titteri se mobilise

Studio de Radio “Titteri”. © D.R.

Elle mobilise ses journalistes et ses équipes techniques pour informer la population sur les mesures de prévention à prendre face à la pandémie du Covid-19.

Impliquée dans les différentes campagnes de sensibilisation, la radio locale Titteri a adapté ses programmes à la situation créée par la crise sanitaire mondiale provoquée par le coronavirus, mobilisant ses journalistes et ses équipes techniques pour informer la population sur les mesures de prévention à prendre face à la pandémie. 
Des spécialistes et des professionnels de la santé et des autres services placés au premier rang dans la lutte contre l’épidémie (SAMU, Protection civile) et parmi ceux qui sont en contact direct avec la population (mouvement associatif, imams) sont invités à apporter conseils et orientations ou réponde aux questions des auditeurs. 
La radio locale qui a marqué son 10e anniversaire, hier dimanche, par la mobilisation de ses équipes dans les circonstances difficiles que traverse le pays, tout comme les autres pays de la planète, consacre l’essentiel de ses journaux et de ses émissions à la sensibilisation à l’épidémie en faisant de la pédagogie sur la menace que représente le coronavirus et sur les gestes barrières à adopter face à celui-ci.
Elle prodigue des informations sur “les symptômes et la propagation de la maladie, les mesures de protection et d’hygiène à observer” (utilisation de masques, de gels hydroalcooliques…), les restrictions des déplacements et des fréquentations des espaces publics, etc. 
Des appels sont lancés sans discontinuer en direction des citoyens pour leur demander de rester chez eux et de limiter leurs déplacements, car il y va du civisme de chaque citoyen et qu'ainsi “chacun aura pris sa part de responsabilité pour aider les autres, en restant chez lui”, en appliquant les consignes données, à savoir “le respect des règles sanitaires et des fameux gestes barrières (se laver les mains, éviter de se serrer la main ou embrasser, respecter une distance de sécurité...)”. Pour nombre de citoyens interrogés, “il ne faut pas hésiter à dénoncer l'incivisme de celles et ceux qui font le choix délibéré de braver les consignes, au risque d'aggraver la situation actuelle qui nécessite l’emploi de mesures drastiques, maintenant que le pays est entré au stade 3 de la pandémie”.
 

M. EL BEY


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER