Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

eph krim-belkacem de draâ el-mizan

Ouverture de deux unités de cancérologie et de néonatalogie

L’établissement public hospitalier Krim-Belkacem de Draâ El-Mizan. © D.R.

Cette structure de santé sera dotée incessamment de deux unités, l’une de cancérologie et l’autre de néonatalogie, a-t-on appris auprès des responsables de cet hôpital. 

“L’unité de cancérologie, qui ne tardera pas à être mise sur pied, accueillera à ses débuts de deux à quatre malades. Son personnel est composé d’un oncologue, d’un médecin coordinateur et du personnel paramédical. Cette équipe médicale se chargera du dépistage de la maladie et de son suivi”, nous a expliqué Pr Sakhri, du service oncologie de Beloua du CHU Nedir-Mohamed de Tizi Ouzou, précisant que son équipe travaille dans ce sens en étroite collaboration avec le personnel de cet hôpital, ainsi que le président de l’association Rahma d’aide aux personnes atteintes de cancer de Draâ El-Mizan. 
Et d’ajouter : “Nous sommes convaincus que cette unité urge, eu égard au nombre de cancéreux qui augmente d’année en année dans cette région.” De son côté, le directeur de l’EPH de Draâ El-Mizan, Lounès Bounous, a précisé qu’une réunion technique a été déjà tenue concernant sa création, et que les locaux qui abriteront cette unité sont prêts au cinquième étage. 
Concernant l’unité de néonatalogie, son ouverture est prévue dans quelques jours, a-t-on appris de sources proches de ce dossier. Cette unité sera mise en place à proximité du service de maternité. “Pour le moment, ce service est assuré par l’unité de pédiatrie. Mais avec la création de cette unité, les nouveau-nés nécessitant une prise en charge immédiate seront suivis par une équipe médicale composée de pédiatres, de médecins généralistes choisis parmi le personnel de l’hôpital, de paramédicaux et de puéricultrices”, a précisé notre source dans cette structure hospitalière. Cette unité est dotée d’un lit de réanimation et de dix lits de néonatologie. 
Dans le même sillage, le directeur de l’hôpital a expliqué qu’une esquisse est également faite pour la réalisation d’un bloc où seront abrités le pavillon des urgences et le service d’hémodialyse. 
À noter que l’ancien hôpital où sont recasées jusque-là des familles est désormais transféré par délibération de l’APC à l’actuel EPH. Ses occupants seront incessamment relogés dans des logements RHP. “C’est un espace qui nécessitera des réhabilitations, mais ce sera une structure de plus pour la région et pour l’EPH”, a estimé M. Bounous. 
 

O. Ghilès 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER