Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

Régularisation des titulaires de contrat de préemploi

Plus de 5 000 contractuels concernés à Tamanrasset

© D. R.

Le processus de régularisation des détenteurs de contrats de préemploi sera lancé suivant un planning qui devrait obéir à une méthodologie préalablement ajustée et adaptée aux données réelles pour pouvoir mener à terme cette opération qui s’étalera sur une période de 3 ans, a indiqué le directeur de l’emploi de la wilaya de Tamanrasset, Ahmed Omrani, à la presse locale.

En matière de chiffres, le même responsable a fait savoir que la régularisation qui touchera tous les segments et secteurs d’activité, sans exception aucune, concernera plus de 5000 contractuels dans le cadre des dispositifs CID (contrats d’insertion des diplômés) et CIP (contrats d’insertion professionnelle), dont 1450 placés dans le secteur des collectivités locales, 748 dans celui de l’éducation nationale, 401 dans le secteur de la jeunesse et des sports et près de 600 contractuels dans les secteurs de la santé, de la solidarité nationale et de la culture à Tamanrasset.

La direction locale dénombre également 368 contractuels dans le cadre du CTA (contrat de travail aidé), initialement destiné au recrutement des jeunes demandeurs sans expérience. En ce qui concerne le secteur économique, les statistiques en notre possession font état de 1523 contractuels titulaires de diplômes, toutes spécialités confondues.

Depuis l’annonce de l’opération, qui selon les dernières déclarations du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire touchera plus de 400 000 contractuels à l’échelle nationale, la direction de l’emploi à Tamanrasset a mis en place une batterie de mesures dans le but d’assainir cette situation qui a toujours été exploitée à des fins électoralistes ou pour nourrir les boniments creux des gouvernements successifs pendant le de règne du président déchu Abdelaziz Bouteflika.

La direction de l’emploi a tenu à assurer que l’ensemble des contractuels enregistrés sur la base de données des différentes agences d’emploi seront régularisés suivant un calendrier garantissant la règle de la transparence et d’équité. 
 

RABAH KARÈCHE



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER