Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

en raison des Retards mis dans le raccordement au gaz des localités de la wilaya

Trois contrats résiliés par Sonelgaz à Béjaïa

Les citoyens face au calvaire des interminables chaînes. © D. R.

Il faut dire qu’ils sont à l’origine des mouvements sociaux, devenus récurrents dans de nombreuses localités.

Les autorités de la wilaya de Béjaïa semblent décidées à sévir contre les retards flagrants, enregistrés dans le raccordement des localités de la wilaya au gaz naturel. L'enjeu est de faire de 2020 l’année du “gaz pour tous”. Et pour mettre bon ordre dans ce secteur, trois contrats – qui liaient la Société de distribution de l’électricité et du gaz de Béjaïa (filiale du groupe Sonelgaz) à des entreprises privées en charge de projets de raccordement de milliers de foyers au réseau de gaz – ont été résiliés, a indiqué le directeur local de l’énergie et des mines au micro de Radio Soummam. 

Il faut dire  que  les  retards  en  question  sont  à  l’origine  des  mouvements sociaux, devenus récurrents et sont enregistrés dans de nombreuses localités de la wilaya et qui se traduisent notamment par la fermeture de routes, qui pénalisent et la population et l’économie locale. 

C’est  à  cet  effet  d’ailleurs  que  les chefs  d’entreprise,  engagés  dans  la réalisation des raccordements au gaz de ville, ont été réunis avant-hier par le wali ainsi que les directeurs de l’exécutif concernés par ces projets. La réunion avait pour objectif, selon l’attachée de presse du wali, “de prendre en charge les besoins exprimés par nos citoyens en matière de raccordement au réseau de gaz”.

Occasion  aussi  pour  le  wali  de  Béjaïa  d’examiner,  selon la chargée de la communication, Mme Ziani, de procéder à l'assainissement des situations des projets de raccordement au réseau de gaz inscrits dans plusieurs daïras (Adekar, Amizour, Barbacha, Beni Maouche, Chemini, Seddouk et Sidi Aïch). “Le wali a donné des instructions fermes aux chefs de daïra et au directeur du secteur de l’énergie afin de suivre de manière rigoureuse sur le terrain l’avancement des travaux et d’accompagner surtout les entreprises, en œuvrant pour la levée de toutes les contraintes soulevées”, a affirmé Mme Ziani. 

C’est ainsi qu’intervient la mesure prise par la SDE  de  Béjaïa  après  avoir constaté des “manquements” dans l’exécution des  marchés,  notamment  le respect des délais de réalisation.  Mais ladite résiliation des contrats avec les entreprises “défaillantes” a été décidée après leurs mises en demeure par la SDE et leurs mises en garde par les autorités de wilaya. 

Le wali Ahmed Maabed avait prévenu, lors d’une précédente réunion tenue au siège de la wilaya, qu’en cas de défaillance “les sociétés responsables de retard (allaient) en payer les frais”. Par ailleurs, le wali de Béjaïa a insisté auprès des entreprises sur le respect des délais de réalisation des projets qui leur ont été confiés. 

“Le wali a demandé aux responsables des entreprises en charge de réaliser ces projets de raccordement au gaz naturel de respecter  les délais  impartis. Ils se sont engagés à accélérer la cadence des travaux et  livrer  au  plus vite ces projets pour soulager nos citoyens”, a confirmé un cadre de la SDE de Béjaïa.
 

M. OUYOUGOUTE

 



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER