Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

L’Algérie profonde / Centre

6e édition de la fête de la plaquemine à Mechtras (BOGHNI)

Une espèce arboricole à promouvoir

Coup d’envoi de la fête de la plaquemine au CFPA Essaïd-Messaoudi de Mechtras. ©O. Ghilès

Un véritable engouement est constaté quant à la valorisation de ce fruit succulent appelé en Kabylie “akermous ouroumi”.

L’association culturelle Tala U Guelid, en collaboration avec l’APC de Mechtras et l’APW de Tizi Ouzou, a organisé durant ces deux jours de week-end, soit vendredi et samedi, la 6e édition de la fête de la plaquemine. En effet, ce grand rendez-vous dédié à ce fruit très prisé a planté son joli décor au CFPA Essaïd-Messaoudi de Mechtras, un établissement très connu pour ses formations dans les filières agricoles et arboricoles. Pour le coup d’envoi, les organisateurs ont programmé un carnaval animé par les scouts d’Assi Youcef (Boghni), mais aussi un groupe venu de Cherchell (Tipasa) et une troupe d’échassiers de Béjaïa. Tout ce beau monde a parcouru environ un kilomètre, du nouveau siège communal jusqu’au CFPA, accompagné d’airs musicaux ancestraux et de la zorna en présence d'une grande foule. Arrivés au CFPA, ils ont chanté en chœur l’hymne national en présence d'un grand public composé de députés, d’élus locaux et de nombreux invités. L’on a remarqué la présence du député indépendant Belkacem Benbelkacem, du P/APC de Tizi Ouzou, Ouahab Aït Menguellet, du représentant de l’APW, Ahcène Dahmane, des P/APC de Mechtras, d’Assi Youcef, de Bounouh et de nombreuses personnalités venues de plusieurs localités de la wilaya. Pas moins de cinquante exposants ont répondu à l’invitation pour présenter les produits du terroir avec une place importante à la plaquemine mais aussi au miel de la région, aux gâteaux traditionnels, à la poterie, la vannerie et la traditionnelle robe kabyle. D’ailleurs, dès l’inauguration de cette belle fête, de nombreux visiteurs ont pris d’assaut les différents stands non seulement pour découvrir les produits exposés mais aussi pour s'en approvisionner. Il faut dire aussi que les organismes tels que l’Ansej, la Cnac et la Mutualité agricole n’ont pas raté l’occasion pour venir expliciter les avantages que recèlent leurs domaines d’intervention pour accompagner la culture de la plaquemine dans la région et un peu partout en Kabylie. Deux écrivains prolifiques de ces dernières années en tamazight, Ahcène Marriche et Idir Bellali, ont marqué de leur présence cet important rendez-vous en assurant des ventes-dédicaces. “Je tiens à remercier tous ceux qui nous ont aidés à assurer le plein succès de chaque édition, surtout que nous faisons face à de gros problèmes financiers. D’ailleurs, j’interpelle l’APW pour nous verser l’aide prévue avant le début de chaque édition pour être prêts à chaque rendez-vous. En tout cas, la plaquemine a fait un grand pas quand on voit qu’elle est plantée désormais dans de nombreuses wilayas, ce qui prouve que nous avons sauvé cet arbre de la disparition”, a déclaré Hakem Massinissa en sa qualité de président de l’association organisatrice, tout en déclarant solennellement l’ouverture officielle de cette manifestation. De son côté, Ahcène Dahmane, président de la commission éducation, formation professionnelle et enseignement supérieur de l’APW, a promis que, dorénavant, les aides financières accordées à toutes ces fêtes locales (bijoux, tapis, figue fraîche, figue de Barbarie...) seront versées aux associations dans les délais. “Que chacun plante dans son verger un plaqueminier ! C’est un trésor à sauvegarder et nous sommes contents d’apprendre que le plaqueminier est désormais planté dans de nombreuses régions du pays. Les dispositifs d’aide prévus par l'État doivent exprimer leur volonté afin que tous les arboriculteurs puissent développer cette plantation”, a-t-il souligné. Omar Cheballah, P/APC de Mechtras, a considéré que, contrairement aux éditions précédentes, celle-ci a gagné en participation d’exposants et a prouvé aussi qu’un véritable engouement est constaté quant à la valorisation de ce fruit succulent appelé en Kabylie akermous ouroumi. “Nous remercions tous les donateurs qui ont contribué à l’organisation de cette édition qui a eu lieu dans un contexte difficile sur le plan financier. Nous sommes convaincus qu'avec le développement de cette culture, nous réussirons à développer économiquement la région”, a-t-il conclu. Au terme des interventions, six plaqueminiers ont été plantés symboliquement dans le verger du CFPA, c’est dire que depuis la première édition, ce CFPA a eu le privilège de recevoir en son verger 21 plaqueminiers venus enrichir son vaste champ d’arbres fruitiers en tous genres. Pour la seconde journée, les organisateurs ont prévu pour hier le concours de Miss Plaquemine et un gala artistique animé par des chanteurs locaux avec la participation d'artistes connus, tels que Lani Rabah, Hacène Ahres et Ouazib Mohand Améziane, ainsi qu'une cérémonie de remise des diplômes aux participants. Il est à signaler que cette 6e édition a été dédiée à l’illustre Slimane Azem à l’occasion de la célébration de son centenaire, alors que les organisateurs n’ont pas oublié de rendre hommage au regretté Mustapha Alleg, membre fondateur de l’association Tala U Guellid, au regretté Djamel Allam et à tous les journalistes assassinés durant la décennie noire, tout cela dans le cadre de la célébration de la fête nationale de la presse.

O. Ghilès


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER