Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

chronique / ACTUALITÉS

Amour et salafisme !

Amine Zaoui

La vie est belle, il ne faut pas baisser le regard. L’héritage littéraire universel est riche en textes qui  éternisent l’amour et les histoires des amants.
Qui parmi nous n’a pas eu le corps ardent, le cœur embrasé ou les yeux larmoyants en lisant : Qays et Leila, Hiziya et S’aïd, Antar et Abla, Ourwa et Afrae, Jamil et Boutheyna, Qays et Loubna, Kouthayr et Azza, Cyrano de Bergerac, Roméo et Juliette, Tristan et Iseult, La belle et la bête, La mort à Venise, L’amant de Lady Chatterley, Paul et Virginie, Antoine et Cléopâtre, Shah et Mumtaz, Les troubadours…   
Si aux yeux de Shakespeare l’amour est une folie, il est une religion chez les soufis ; et à leur tête Cheikh Al Akbar Ibn Arabi : “Je suis la religion de l'amour, partout où se dirigent ses montures, / L'amour est ma religion et ma foi.”
L’orthodoxie religieuse musulmane est très réticente envers “les sentiments d’amour”. Le courant salafiste considère l’amour comme un acte destructif de la morale religieuse musulmane. Ainsi tout sentiment d’amour entre un homme et une femme, hors l’entreprise du mariage est réprimé, condamné. Suspect !
Cette orthodoxie musulmane a cultivé “la sauvagerie sentimentale”. Dans cette société alitée,  l’individu est permis d’avouer “la haine” sans retenue aucune, de l’autre côté il est recommandé voire indispensable de dissimuler tout sentiment d’“amour”. Dans notre société “la haine” est tolérée, par contre “l’amour” est condamné.
Parce qu’ils sont obsédés par le sexe, les salafistes orthodoxes musulmans font l’amalgame entre le sexe et l’amour. Parce qu’ils sont obsédés par la femme, ils considèrent que tout ce qu’il y a chez la femme, en la femme, est fait pour la consommation charnelle halal! Charcuterie humaine halal ! Dans la religion des salafistes on parle beaucoup de sexe mais rien sur l’amour. L’amour est le sort de Diable ! Le destin d’égaré !  
En Algérie, depuis la fin des années soixante-dix, marquées par la montée des voix salafistes djihadistes et scientifiques, tout ce qui peut guider l’être humain (femme ou homme) vers le bonheur est jugé interdit : interdire l’amour, interdire aux femmes de se parfumer, interdire la mixité, interdire d’offrir un bouquet de fleurs…
Toutes ces fatwas émises au nom de la religion salafiste ont participé à l’émergence de la culture de l’hypocrisie, la culture des mensonges et la culture des frustrations, chez les hommes comme chez les femmes. Ainsi, on s’est trouvé dans une société où la haine est tolérée et l’amour est réprimé!  
L’amour ce n’est pas le sexe. Bien que le sexe fasse partie de l’humanisation des relations humaines. Dans la société où règne l’idéologie du machisme, la femme amoureuse est considérée comme femme facile ! Pour un salafiste schizophrène, l’amour est un état de faiblesse. L’amour est l’opposé de la virilité !!
Il faut savoir que l’amour n’est pas le chemin qui mène vers le mariage institutionnel. On n’aime pas une personne pour se marier avec elle ; mais on l’aime parce qu’elle est source de bonheur et du bien! Aimer c’est parier sur une vie commune. Se marier c’est parier sur une entreprise en partenariat.
Il n’y a pas d’amour arabe ou berbère, américain ou chinois… l’amour n’a pas de nation. Tout ce que l’humanité a produit en bien d’amour est considéré comme patrimoine universel à partager et à défendre!

A. Z.
aminzaoui@yahoo.fr


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
1 réactions
ASSIL le 24/02/2017 à 7h28

L'amour n'est absolument pas interdit. Mais il ne faut pas confondre l'amour noble et sublime et les relations charnelles interdites qui se nouent entre un homme et une femme sous le nom de l'amour. En vérité, cette confusion porte atteinte au sens éminente de l'amour sur lequel sont fondés les cieux et la terre.Allah –qu'Il soit Exalté– a fait du mariage le seul accès licite pour établir une relation d'amour entre les deux sexes. Quiconque éprouve un sentiment amoureux, est tenu, donc, de la

Commentaires
1 réactions