Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

chronique / ACTUALITÉS

Balayons d’abord devant nos portes !

Amine Zaoui

Il y a l’islam d’Allah, et il y a l’Islam des féqihs. Je condamne l’islamophobie. Mais l’islamophobie est aussi une escroquerie facho-intellectuelle utilisée par les islamistes afin de faire taire les voix de la raison dans le monde musulman ou en Occident. Chaque fois que l’islam politique est critiqué, que l’islamisme est dénudé, l’islamophobie est branlée pour faire éteindre toute voix libre. Chaque fois que l’islam bédouin guerrier qui ronge la société universelle, semant la peur, la haine et le sang dans les quatre coins de la planète est condamné, les islamistes ne tardent pas à verser des larmes de crocodile, en victime, brandissant la carte de l’islamophobie... L’islam des féqihs a vaincu l’islam d’Allah ! Porteurs d’Islam des féqihs, ils sont partis en  guerre sainte du Croissant à Stockholm, à Paris, à Bruxelles, à Berlin… contre un Occident illettré et ignorant ! Messieurs les guerriers, avant de monter vos chevaux et vos mulets,  épargnez vos enfants des guerres éclatées au Yémen, en Syrie, en Irak, en Lybie…. Quant aux enfants de cet Occident blasphématoire, ils sont tous scolarisés, ou presque.  Obsédés par l’islam des féqihs, ils rêvent d’aller faire le jihad dans la terre des kouffar afin de récupérer des butins de guerre en femmes blondes, parce que les Occidentaux sont immoraux ! Vous n’êtes point les donneurs de leçons en la matière. Les consommateurs, et par excellence, des programmes des chaînes pornos et obscènes ce ne sont que les citoyens frustrés des pays musulmans. L’islam des politiques a vaincu l’islam de Dieu. Épris par les idées de l’islam politique, ils décident de partir en guerre sainte du Croissant contre l’Occident, parce que ce dernier est corrompu, certes la corruption est un fléau mondial, et elle est une maladie en Occident, mais vous n’êtes point l’exemple de la droiture. Vous êtes la graine de la corruption ! Hantés par les idéaux de l’islam bédouin, ils déclenchent la guerre sainte du Croissant à l’Occident laïc parce qu’il est laïc, parce qu’il est  contre l’islam. Mais vous ne vous êtes jamais demandé combien de mosquées sont construites dans les terres laïques de ces mécréants laïcs. Un nombre considérable, peut-être insuffisant. Mais, permettez-moi, et en toute franchise intellectuelle, de vous poser cette question claire et simple: y a-t-il un seul pouvoir musulman, dans toute l’histoire des nations musulmanes, qui a osé autoriser la construction d’une seule église ou d’une seule synagogue sur toute la terre de tous ces pays arabo-musulmans ?
Habités par les idées de l’islam des féqihs, ils décident de faire la guerre sainte à l’Occident athée, dont  le but est la libération de la femme de la culture de la consommation ; certes la femme en Occident est devenue une réclame et une marchandise, mais n’oubliez jamais que la femme dans vos pays est vendue comme du bétail dans des marchés à ciel ouvert, réduite en une chose pour le lit, pour la corvée quotidienne ou cachée comme une honte. Et chapeau pour le combat féminin engagé par des braves femmes qui ne baissent pas les bras !  Entichés par les idées de l’islam chevaleresque, vous montez vos montures, bannières de croissant branlées et épées dégainées, vous partez au jihad contre l’Occident injuste, et il y a une injustice dans ce monde de capitalisme sauvage ; mais dans vos pays, la justice, comme la démocratie, comme la citoyenneté sont  tabous et abjuration. Engoués par les idées de l’islam des féqihs, vous prenez le chemin du croissant afin d’imposer votre religion aux croyants d’autres religions, sur d’autres terres, mais sachez, d’abord, que vous n’avez rien de religieux ni de religion, ni dans le cœur nle chemin du croissanti dans le fait. La religion, celle de Rabiâ al-Adawiyya, de Ibn Arabi, de Sahrawardi, d’el-Hallaj… cette religion d’Allah vous l’aviez perdue il y a de cela quelques siècles, il y a de cela beaucoup guerres.  Nous vivons ce temps de charlatanisme parce que l’islam des féqihs a vaincu l’islam d’Allah !
SVP, laissez le monde en paix.

A. Z.
aminzaoui@yahoo.fr


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
7 réactions
ASSIL le 05/05/2017 à 11h21

DAESH est une organisation terroriste qui sème la haine et use de la terreur .Ce constat est indiscutable et fait l'unanimité de l'ensemble des nations et des croyances.Sauf que certains analystes et observateurs essayent de stigmatiser et faire l'amalgame entre ce groupusucule et l'Islam .Certains éléments de cette mouvance sont issus de classes sociales marginalisées ce qui n'explique pas forcément une compréhension religieuse profonde,dogmatique extrèmiste mais plutot un engagement..à suivre

ASSIL le 05/05/2017 à 11h23

...émotionnel lié à un lavage de cerveau et une mise en évidence par une interprétation d'éléments religieux qui sont dans la confrontation et l'opposition à une réalité ou à des évènements et des situations. D'autres jeunes qui vivaient une frustration et avec un bagages sociale qui ne leur permettait pas d'avoir un travail stable assosicié à une perception négative de la société occidentale .Ces jeunes ont l'impression ou plutot la conviction de découvrir dans l'acte de violence ..à suivre

ASSIL le 05/05/2017 à 11h24

..une forme de défi , d'afront et d'affirmation .Cette vulnérabilté est accentuée par une islamophobie démesurée.Enfin i l y a ceux qui sont dans une coupure avec la famille et l'esprit de foyer ce qui a engendre chez eux une volonté pour une quete de refuge ou une recherche de sanctuaire spirituel.L'élement commun parfois à ces catégories de personnes n'est pas forcément "LA" mosquée ....mais une combinaisons de facteurs et éléments dont nous faisons parfois abstraction juste..à suivre

ASSIL le 05/05/2017 à 11h32

nous faisons parfois abstraction juste pour stigmatiser l'Islam et victimiser l'occident.A la veille de l'invasionn de l'Irak Bush avait déclaré que son pays allait lancé une croisade.A la fin de l'opération et la chute de Saddam il déclara que l'Islam est une religion de paix.Ce double discours,cette hypocrisie ce subjectivisme ne fait que radicaliser les conflits et l'antagonisme orient occident....à suivre

ASSIL le 05/05/2017 à 11h41

La terreur n'a pas de religion .Daesh ne représente ni l'Islam ni le milliard de musulmans mais les islamophobes essayent à tout prix de propager le contraire.....Notre haine envers le colonialisme français n'a jamais été une raison pour en vouloir aux chrétiens du monde ou au Vatican ....et encore moins à certains pretres ou curés....

ASSIL le 05/05/2017 à 12h08

En cocnclusion je dirais que ce basculement de certains jeunes dans la terreur exige avant tout une étude sociale et un role pédagogique de la mosquée et non le rejet et la stigamatisation ...et ce n'est qu'en connaissance du pourquoi du phénomène que nous préconisons le remède...

Samylukky le 26/05/2017 à 11h05

À chacun sa bonne manière de redorer le vrai Islam authentique en posant des gestes concrets tels que s'impliquer dans la vie citoyenne en donnant de Sang sur base volontaire ouvrir les portes de la mosquée à chaque événement terroriste qui arrive, donner la soupe chaude en plein hivers québécois à mois 20 degrés Celsius, donne le panier Ramadan chaque Aid El Fidr à des organismes d'aide pour les redistribuer aux personnes nécessiteuses, muslmanes et non musulmane. we've done it and still go on.

Commentaires
7 réactions