Scroll To Top
FLASH
  • 1 133 nouveaux cas de coronavirus et 19 décès enregistrés en Algérie durant les dernières 24h

chronique / ACTUALITÉS

Je suis contre cette Algérie majoritaire !


La majorité n’a pas toujours raison. Et la minorité n’a pas tort. Le vent agressif de la majorité fait peur. La minorité fait réfléchir, à feu doux. Entre la majorité et le troupeau, dans les pays arabes et nord-africains, il n’y a qu’un cheveu. Le roi est mort, vive le roi ! L’Algérie majoritaire a été constituée majoritairement par des “voix” et non pas par des citoyens. 

Une voix fait allusion au “chiffre” et le citoyen est référent de l’Histoire. Le nazisme d’Hitler était majoritaire. Son parti nationaliste avait reporté les élections en Allemagne d’avant la Deuxième Guerre mondiale ! Et cette majorité fasciste aveugle et aveuglante a conduit le pays de Nietzche, de Goëthe, de Kant droit dans le mur, à la mort et à la destruction du monde. 

La majorité peut se transformer en un piège très dangereux. Et la démocratie, elle seule, n’est pas la solution idéale. Et le vote n’est pas la démocratie, dans un pays où il n’y a pas de culture démocratique. En Algérie, je suis contre ce pseudo-parlement dont les membres se proclament représentants de la majorité. Une majorité qui a conduit le pays droit dans le mur. Droit dans l’abîme ! Le suicide. En Algérie, je suis contre cette majorité d’intellectuels qui se mure dans le silence complice. Une majorité constituée des pique-assiettes ou de ceux qui attendent impatiemment la mangeoire du pouvoir !

En Algérie, je suis contre ce bloc majoritaire habité par la peur ou par le désistement politique, social et culturel. La majorité silencieuse ! Je suis contre cette majorité qui célèbre la violence et sème la peur par le verbe et par le comportement.

En Algérie, je suis contre cette majorité visible dans l’espace public qui harcèle les femmes dans les rues. Les harcèle sur les réseaux sociaux. En Algérie, je suis contre cette majorité des machistes qui réclame le retour des femmes à la cuisine. Sachez bien que quand une femme scande : “Ma cuisine est mon bonheur”, c’est la voix de la majorité machiste qui hurle sur sa langue ! En Algérie, je suis contre cette majorité qui croit que la société décente est celle où les hommes savent mesurer à l’œil nu la longueur des jupes des femmes. 

En Algérie, je suis contre cette majorité qui politise la religion en la transformant en parti politique corrompu. Un parti qui se donne le droit divin pour distribuer les tickets d’entrée au paradis ou en enfer ! Je suis contre cette majorité hypocrite qui se bouscule pour la prière du vendredi et s’absente du travail pendant les autres jours de la semaine. 

Je suis contre cette majorité préoccupée par la ponctualité de l’horaire des prières et qui s’en fout de l’heure du travail. Une majorité qui cherche à “duper” Dieu par la prière, par le vestimentaire, par la barbe et par la multiplication des omra et du hadj !  En Algérie, le pays où les murs ont des oreilles, je suis contre cette majorité des jeunes qui tiennent les murs les hitistes. Ils savent parler aux murs et aux ravins ! 

Et je suis contre cette majorité de la jeunesse, emportée par l’annihilation, et qui voit en l’Occident le rêve et le paradis de l’Eldorado.  Je suis contre cette Algérie majoritaire qui pousse majoritairement cette jeunesse à partir, même sur des embarcations de fortune, vers les ventres des poissons ou le ventre du mensonge ! Je suis contre cette majorité qui engendre génération sur génération et qui n’attend que le pétrole du Sud pour remplir les poches. 

En Algérie, je suis contre cette majorité entêtée qui ignore son histoire ancestrale, en s’agrippant farouchement à une autre. En Algérie, je suis contre cette majorité de “ça va” et de “normal”, une majorité sans question et son questionnement. Une majorité d’el-mektoub ! En Algérie, je suis contre cette majorité qui ferme la ville à 19h. Une majorité qui ne pense ni au théâtre, ni au cinéma, ni aux soirées musicales.  

Je suis contre cette majorité qui dit que “l’Algérie est le pays le plus beau du monde”, mais qui majoritairement, à la première occasion, quitte ce beau pays ! Oui, je suis contre la majorité ! Même si cette majorité n’est qu’une minorité écrasante, devant une majorité majoritaire absente ou muette !

 


A. Z.
aminzaoui@yahoo.fr


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER