Scroll To Top

chronique / ACTUALITÉS

Y a-t-il un juste milieu en islam ?

Amine Zaoui

“Al-wassatiyya” ou la médiane, ou le juste milieu en islam, est un concept souvent évoqué par quelques intellectuels musulmans dits modérés afin de prendre la défense de l’islam face aux mouvements terroristes islamiques.

En réalité, ces intellectuels qui font le bon décor religieux des cérémonies officielles, par naïveté ou par opportunisme, ou les deux ensemble, utilisent ce concept du “juste milieu” pour camoufler les conflits et les divergences existant dans la religion musulmane elle-même, dans les textes comme chez les pratiquants.
Par cette naïveté ou opportunisme intellectuels, ces intellos-décor tentent absurdement de retarder l’explosion. Ou désamorcer l’indésamorciable !
Dire “al-wassatiya”, c’est avouer que l’islam détient multiples facettes, que les textes fondateurs de cette religion sont contradictoires. Sont les sujets d’une multitude de lectures.  
Dire “al-wassatiya” en islam c’est avouer qu’il y a “l’extrême” dans ce même islam.
Défendre “al-wassatiya”, le juste milieu en islam, c’est admettre l’existence d’autres islams : celui des deux extrêmes, celui de la gauche et celui de la droite, celui du centre de la gauche et celui du centre de la droite.
Avouer l’existence d’un islam du juste milieu conduit à accepter l’existence d’un islam algérien, un autre égyptien, un autre saoudien, un autre indonésien, un autre africain, un autre français, un autre britannique... chaque pays, selon sa culture et son histoire, a son juste milieu, ainsi a son islam.
Quand on dit qu’il y a tout cet éventail d’islams, ceci dit qu’il y a des textes qui alimentent la vie et la présence de tous ces islams.
Certes, ces islams se basent, chacun à sa manière, sur un ensemble de textes religieux, un répertoire de références, qui diffèrent d’un islam à un autre.
Chaque islam se présente comme le centre de la religion. Chaque islam prend l’autre comme une fausse religion. Et c’est l’impasse religieuse chez les bons croyants !
Dire de l’existence d’un juste milieu ou la médiane dans l’islam c’est défendre la thèse de la possibilité d’une combinaison de la religion et de la modernité et de la philosophie du vivre-ensemble.  
Et pour soutenir cette thèse, il est demandé aux intellectuels qui défendent al-wassatiya, la médiane, d’aller jusqu’au bout dans leur raisonnement religieux. D’aller dans leur courage intellectuel en proposant le répertoire de textes religieux faisant la base de cette médiane en islam.
Et défendre le juste milieu dans l’islam, c’est aussi avoir le courage intellectuel de condamner les autres textes qui font la base de l’autre islam, celui de l’extrême.
Appeler au juste milieu, c’est appeler à nettoyer et en urgence nos programmes scolaires, ceux du primaire, du collège, du lycée et des universités de tous les textes religieux qui sont contre le juste milieu.
Défendre le juste milieu, la médiane, en islam c’est ouvrir un combat intellectuel sur tous les fronts, dans les mosquées, dans les écoles et dans la société politique afin de bannir l’islam de l’extrême.
Appeler au juste milieu, c’est un acte philosophique responsable et qui demande de brûler, oui brûler tout ce qui est contraire aux droits de l’homme sur terre dans les textes religieux.
Brûler ce n’est pas un acte périlleux. Au contraire c’est un acte pour sauver l’islam du juste milieu. Et pour sauver la religion du juste milieu de al-wassatiya, il est appelé à nettoyer  l’islam de tout ce qui est contraire à la raison, ce qui est contre la science, contre la femme, contre la liberté, contre l’acceptation de l’autre avec qui on se partage la vie sur cette jolie planète bleue.
Al-wassatiya est un acte critique et philosophique et pas un acte d’opportunisme intellectuel ou des discours officiels pour les fêtes de l’Aïd. Le juste milieu est un mariage entre le religieux et le rationnel, chose qui n’est pas facile. Le juste milieu n’est pas un acte sélectif, de bricolage, de ramassage ou de rapiéçage intellectuel.
Personnellement, je pense que tout ce que les musulmans ont écrit depuis quinze siècles ne dépasse pas une centaine de bons livres, les autres, qui se comptent par milliers, ne sont que répétitions, de la rhétorique et de l’anaâna. Donc le nettoyage est une urgence intellectuelle.
Et c’est aux intellectuels défenseurs du juste milieu de faire ce travail de tri et de synthèse en éliminant tout ce qui freine l’avancée des musulmans dans le temps, dans la diversité et dans l’intelligence.

A. Z.
aminzaoui@yahoo.fr


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER
Commentaires
7 réactions
ASSIL le 09/06/2017 à 16h10

Allah, exalté soit-Il, a comblé et honoré notre communauté islamique en faisant d’elle une communauté du juste milieu, dont les membres sont vertueux et intègres, puisqu’Il dit (sens du verset) : « Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de juste milieu » (Coran 2/143). Le juste milieu n'est ni une astuce de certains opportunistes ou théologiens véreux ni un terme évasif de naiveté mais un esprit et philosophie profonde qui caractérisent la communauté Musulmane...à suivre

ASSIL le 09/06/2017 à 16h11

Elle est la meilleure communauté qu’Allah, exalté soit-Il, ait fait surgir pour les hommes, comme Il en témoigne en disant (sens du verset) :« Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez en Allah » (Coran 3/110). Quiconque médite sur la situation actuelle de la communauté constatera des contradictions dans ses objectifs, ses prémisses et ses inclinations, et verra tantôt l’excès et l’outrance...à suivre

ASSIL le 09/06/2017 à 16h11

.....tantôt la négligence et la versatilité chez la plupart de ses membres. Et si nous nous tournons vers les prédicateurs et les réformateurs, tracassés par la situation douloureuse de leur communauté, nous les trouverons plongés dans la recherche d’un remède ou d’un moyen pour faire sortir l’humanité des ténèbres à la lumière, de l’égarement vers la bonne voie. Or, ils n’ont pas pu échapper à l’influence qu’exerce cette situation sur eux. Par conséquent, certains sont passés....à suivre

ASSIL le 09/06/2017 à 16h17

....d’un extrême à l’autre, tombant tantôt dans la négligence, tantôt dans l’excès. Un constat amer et alarmant qui nous interpelle pour ce juste milieu qui n'est ni innovation ni argument de soumission et faiblesse mais une constante philosophique de l'esprit de l'Islam..Voir EL WASSATIYA comme une argumentation pour justifier et prouver que l' extrémisme existe bel et bien est dans l'essence et l'origine de l'Islam ; à mon avis...à suivre

ASSIL le 09/06/2017 à 16h26

....c'est comme dire que les Musulmans sont sales et doivent se laver "ablution" avant chaque prière.....En d'autre termes le juste milieu c'est l'Islam quant à l'extrémisme et la négligence ils expriment la défaillance ... Entre ces deux extrémités, un groupe a adopté la position du juste milieu, fidèle à la tradition, pour rectifier les conceptions et guider les gens vers le droit chemin conformément à la voie des pieux débarrassant la religion des excès des fanatiques...à suivre

ASSIL le 09/06/2017 à 16h28

.....des impostures de ceux qui nient la vérité, des négligences des paresseux et de ceux qui pratiquent l’atermoiement, et des allégations des fauteurs de troubles ; car au sein de cet état de fait douloureux et de cette perturbation destructrice. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc » (Coran 6/153). La communauté a un besoin urgent de la voie du juste milieu, susceptible de la sauver de cette déviation ..à suivre

ASSIL le 09/06/2017 à 16h29

....qui lui a fait subir calamités et malheurs. Entre une laicité immoralisatrice sans repères et un extrémiste fanatique violent ,l'hamonie est clairement définie par le Coran...

Commentaires
7 réactions