Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Contrechamp Dimanche, 15 Avril 2012 10:00 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Voter, pour qui ? Pour quoi ?

Par : Mustapha Hammouche

Pour la première fois, le président de la République exprime clairement sa position au sujet de ce qu’il est convenu d’appeler le Printemps arabe. “ce qui se passe aujourd’hui sous le couvert de démocratie et de respect des droits de l’Homme reste sujet à débat. Car la démocratie, comme le développement, ne s’octroie pas comme un don et ne s’importe pas comme une usine clés en main.”
Profitant de la commémoration de la Journée du savoir (Youm el-Ilm) qui, coïncide avec l’anniversaire de l’annonce par Bouteflika de “réformes approfondies”, il lance un véritable appel à la participation, enveloppé dans un éloge inédit du pluralisme et de l’élection. “l’élection doit être exercée en ce qu’elle constitue l’acte démocratique par excellence, l’indicateur de la citoyenneté et du civisme, un engagement national et un acte civilisationnel, enfin un droit et un devoir constitutionnel qu’on ne saurait nullement sous-estimer ou négliger.”
C’est le chef de l’État qui, pendant douze ans, a gelé toute création de parti politique et tout agrément de syndicat autonome, développé toutes formes de pression et de répression contre la presse et s’est agrippé au monopole de l’audiovisuel qui trouve enfin que “le multipartisme, le pluralisme syndical, la liberté de la presse, constitutionnalisés dans notre pays en 1989, ont été une véritable école de formation et d’apprentissage, renouant en cela avec les traditions de pluralité du mouvement national”.
Il trouve même dans cette “réconciliation” de 1989 avec le passé national pluraliste un argument pour le peuple qui doit se détourner de la    “tentation printanière” ou de l’apport de l’appel de quelque “partie étrangère”, ce qui revient au même. “Le peuple algérien (qui), comme tous les peuples sous domination, a appris qu’aucune partie étrangère, aussi démocratique et développée soit-elle, ne lui apportera le développement et la démocratie”.
Maintenant que “l’État a donné toutes les garanties pour des élections libres et transparentes”, Bouteflika met la balle dans le camp des électeurs. Ils auront à mesurer leur citoyenneté à l’aune de leur participation et à mériter, par leur vote, le sacrifice de leurs aînés. “il appartient, donc, aux partis politiques, aux citoyennes et citoyens d’assumer leur rôle et de prendre leurs responsabilités, afin que les sacrifices des femmes et des hommes qui ont lutté pour l’Indépendance et l’intégrité territoriale de ce pays ne soient pas vains, et que ceux qui se sont voués à la défense de sa souveraineté et de son développement puissent avoir leur part de reconnaissance”, dit-il en conclusion de son message.
Voici donc les rôles inversés : l’abstention au scrutin du 10 mai, si elle devait être excessive, exprimera l’insuffisance civique et la carence des partis. Tant pis pour nous : on n’aura pas donné la légitimité nécessaire à “cette haute instance (qui) figurera parmi les grandes institutions de   l’État”.
C’est curieux cette insistance à voter, sur la foi d’une élection transparente, pour des partis sans programmes qui formeront une assemblée à la composition imprévisible, mais dont on sait qu’elle va voter des réformes que les électeurs seuls ignorent !


M. H.
musthammouche@yahoo.fr

 

Commentaires

 
#15 Omrane 16-04-2012 16:24
@Ticouk
Je crois que vous faite dans la confusion,relis è mon 1°) post,ma position est claire sur la mascarade sur ces élection.
@ hérisson doux a repris mon texte pour formiler un avis contraire au mien dans le quel j'appel au boycoot.Ma réponse se trouve au bas de sa réponse: " Cher ami tout est déja jouè d'avance...les quotas sont distribuès d'avance...!et le peuple est cocu d'avance :c'est la réponse que j'ai faite.Ma ligne de conduite est claire sur se site..toujour en opposition à se gouvernement mafieux.Amicalement.
 
 
#14 Ticouc , 16-04-2012 10:17
@ Omrane;
Non, Mister Omrane, il ne faut forcer l’exégèse et l'interprétation. Il ne s'agit pas de voter blanc ou nul car aller aux urnes c'est cautionner cette élection. On nous présente cette élection comme le scellement, le parachèvement du processus démocratique, et c’est celui pour qui ces mêmes députés qui ont bidouillé la constitution pour lui donner un troisième mandat qui nous demande de les légitimer. Si le vote blanc était comptabilisé, je vous comprendrai à la rigueur ; ce dont on parle c'est montrer au monde que nous ne sommes pas d'accord avec cette mascarade. Et puisque il me faut le préciser et que vous ne me laissez pas le choix : pour moi, il s’agit d’un boycott passif, je n’irai pas aux urnes. Si vous croyez la sortie de « l’Auberge » passe par les urnes c’est votre affaire ! Il n’y pas photo : la majorité de ceux qui ne voteront pas sont de la deuxième catégorie. Ça tombe sous le sens, non de Dieu !
 
 
#13 adelil1 16-04-2012 09:33
Raisonnablement , je ne peux accepter les recommandations de celui, qui, depuis 1962 a cautionné par ses actes tous les malheurs de l'Algérie. De la confiscation de l'indépendance à la dictature impitoyable de son mentor, en passant par la privation de la liberté d'expression, il a pris sa part de responsabilité. Et aujourd'hui, comme par enchantement, il nous vante les mérites de la démocratie. Je n'aime pas les girouettes et je pense que la meilleure action qu'il pourrait faire, c'est de quitter le pouvoir le plus rapidement possible et sans condition.
 
 
#12 Mohamed Aldjazaeri 16-04-2012 08:05
Salut;
Je suis comme ,le personnage de Fellag qui du haut de sa montagne répond au phéniciens "quesquisi,dégag es ya ouahd ..." et bien le scrutin c'est pareil ,je lui dit " quequissi dégage ya ouhd essaloupri" ya Fellag tu deviens de plus en plus suije.merci
Salut
 
 
#11 nekini 15-04-2012 21:12
On m'a assez pris pour un ... on m'a tout volè en algerie on m'a fait fair assez de chaine pour rien maintenant que je suis hors de ce pays gouverne par des ... je perdrait pas une journèè de ma vie pour mettre un papier dans une boite pour rien ce jour la je vais profiter de mon temps avec ma famille
c ca mon bon sens merci
 
 
#10 Ticouc 2 15-04-2012 18:30
Le fait d’avoir osé poser la question : « voter pour qui voter pourquoi » est déjà une incivilité une trahison. Car si je ne vote pas, ceux qui se sont sacrifiés pour qu’apparemment je n’ai de choix que le vote indiqué , je serais un renégat. Même si en toute logique c’est l’abstention qui dans ce cas est l’acte patriotique qui refuse aux fossoyeurs de notre pays la légitimité. Et c’est là que je suis tenté de vous rappeler l’histoire de ce vieux qui avait l’habitude d’aller à la mosquée dès que le muezzin l’y invitait. Un jour alors que le muezzin avait finit son appel il se mit à lambiner comme s’il cherchait quelque chose. Sa femme l’interpelle véhément : Hé, Ho ! Tu ne l’as pas entendu ? Vas faire ta prière ! Il la foudroya du regard et lui dit : bla…. puisque c’est toi qui me l’ordonnes, bla… que je ne prierai jamais plus ! Allors issar que si je ne vote pas , je suis un traitre ? Alors bla… que je ne voterai plus !
 
 
#9 Ticouc 1 15-04-2012 18:29
Non seulement nous sommes privés de tribune(s) pour exprimer les raisons de notre( nos) abstention(s) mais on nous voue aux gémonies parce que nous avons malgré nous choisis de signifier par notre passivité et notre inertie que nous ne saurions cautionner un plébiscite de ce qu’on veut nous présenter comme l’attribut exclusif de la démocratie. Et même si en principe c’est la participation et les scores à la soviet qui sont à redouter au risque de ne voir dans cette mascarade que la répétition de ce que nous avons connu jusque là. Notre président chasse de son royaume tous ceux qui ont la lucidité de voir autre chose dans ces élections. C’est lui qui parle de la pluralité du mouvement national. Mais nous savons de quelle pluralité il s’agit. Boutef réinvente le mouvement eternel et compte les tours en chassant tout mouvement parallèle et les empêcheurs de tourner en rond.
 
 
#8 Omrane 15-04-2012 16:56
Citation en provenance du commentaire précédent de hérisson doux:
mascarade.Ne pas voter est un acte ligitime et honnorable comme nous l'on appris nos ainées pour sortir de l'indigènat imposè par fafa.C'est le même combat que nous devons poursuivre contre le néoconialisme imposer par un ...et ces sbires.
. Il y a ne pas voter c.a d (accomplir l'acte et ne pas donner sa voix à personne) et ne pas voter! ( s'abstenir d'accomplir l'acte ( ne pas aller au vote). J’espère sincèrement que la majorité de ceux qui ne veulent pas voter sont de la première catégorie, si non, on ne sortira jamais de l'auberge! chose certaine, c'est que les fanatiques se sont déja donné rendez-vous aux urnes le 10 mai après la prière du fadjr pour voter l'alliance verte! Alors démocrates, ne soyez pas dupes.
Cher ami tout est déja jouè d'avance...les quotas sont distribuès...!et le peuple cocu pour une éniéme fois.
 
 
#7 hérisson doux 15-04-2012 14:53
mascarade.Ne pas voter est un acte ligitime et honnorable comme nous l'on appris nos ainées pour sortir de l'indigènat imposè par fafa.C'est le même combat que nous devons poursuivre contre le néoconialisme imposer par un ...et ces sbires.. Il y a ne pas voter c.a d (accomplir l'acte et ne pas donner sa voix à personne) et ne pas voter! ( s'abstenir d'accomplir l'acte ( ne pas aller au vote). J’espère sincèrement que la majorité de ceux qui ne veulent pas voter sont de la première catégorie, si non, on ne sortira jamais de l'auberge! chose certaine, c'est que les fanatiques se sont déja donné rendez-vous aux urnes le 10 mai après la prière du fadjr pour voter l'alliance verte! Alors démocrates, ne soyez pas dupes.
 
 
#6 yacine 17 15-04-2012 14:05
tout ce qu on leur demande c est qu au soir du 10/05/12 on nous donne le vrai taux de participation et si ça reflete la realite on saura que le regime a bien l intention de changer sjnon ça sera comme l a si bien dit votre journal les reformes sans changement
 
DIlem
DILEM DU 23 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos