Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Coup de cœur

Elle sera bientôt remplacée par la ha

Atos, une success-story jamais égalée

Atos, cette diablesse de citadine introduite il y a douze ans en Algérie par le groupe Hyundai Motors Algérie (HMA), a connu un sucess story jamais égalé dans un segment très disputé. Annoncée en grande pompe, sa remplaçante, la HA, devra embarquer sous le capot un moteur de 800 cc et développera 65 ch. Dans ses trois versions, Atos aura marqué les esprits avec autant de qualifiants et de sobriquets qui ont fait d’elle un véhicule d’entreprise et familial, à cause de son petit et compact gabarit qui facilite les déplacements et les stationnements en ville, mais aussi sa consommation insignifiante en carburant. Atos a surtout marqué les gens du grand Sud aux côtés de l’Accent. Cette petite bagnole qui a marqué tous les spécialistes de l’automobile doit son succès à son rapport qualité/prix, raison pour laquelle elle demeure très cotée sur le marché d’occasion.


F. B.