Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Coup de cœur

LE DG DE RENAULT ALGÉRIE PRODUCTION A RÉVÉLÉ LES GRANDES LIGNES

Bernard Sonilhac : “L’usine d’Oued Tlélat a bien évolué”

Le groupe Hasnaoui arrive à grands pas et proposera, à partir de 2017, les garnitures des pavillons et les tapis. Deux équipements lourds sur lesquels RAP compte énormément pour réduire le poids des importations pour développer et encourager le produit local.

L’usine de Renault Algérie Production (RAP) d’Oued Tlélat a grandi. Doucement, mais sûrement, ce site de production et d’assemblage de Renault Symbol et de Dacia Sandero Stepway made in bladi (MIB), a enregistré d’importants développements en termes de production, de ressources humaines, de formation et de prestige. Selon son directeur général, Bernard Sonilhac, RAP est passée d’une première équipe composée de 250 personnes en 2014 à 513 emplois directs en 2015 avant d’atteindre 796 emplois en 2016, avec près de 3 000 emplois indirects. C’est ici que Sandero Stepway MIB est produite au même titre que Symbol MIB. En effet, la chaîne d’assemblage et/ou de montage a rendu possible la production de ses deux véhicules grâce à son caractère flexible, d’une part, mais aussi au fait que ces deux bagnoles répondent à la même plateforme tant mécanique que mécatronique. Le changement est d’autant visible que M Sonilhac a mis en avant le taux d’intégration de 30%, un taux atteint en moins de 2 ans. En ce sens, lors d’une conférence animée à Oued Tlélat, M Sonilhac a indiqué que 4 sous-traitants sont déjà opérationnels et fournissent des équipements à cette usine. Il s’agit de Joktal (injection plastique), Martur Algérie (sièges et sellerie), Sitel (câblages) et Sarel (pièces plastiques) qui participent activement au tissu de sous-traitants en plein essor et qui devaient accompagner une industrie naissante. Le conférencier révélera que le groupe Hasnaoui arrive à grands pas et proposera, à partir de 2017, les garnitures des pavillons et les tapis. Deux équipements lourds que RAP attend de pied ferme pour réduire un tant soit peu le poids des importations pour développer et encourager le produit local. Autre changement que connaît le site, la première cuve de mazout pour alimenter la Sandero Stepway dans sa version diesel, les améliorations en termes de stockage de pièces, des aires de stockage d’équipements pour fluidifier le processus de montage et de production et la formation dédiée par l’école Dojo Security de Renault Algérie. Du reste, comme l’a souligné M Sonilhac, le processus de production est respecté, avec une charte qui dicte d’extrêmes conditions de sécurité. Ainsi, les Sandero Stepway MIB et Symbol MIB passent par un Process allant des habillages internes et externes, du montage des boîtes et des kits, de la balancelle et des passages de roues, jusqu’à la signature électronique et la vérification de l’étanchéité, en passant par l’accostage et le mariage de la carrosserie et des parties liées au moteur. Interrogé à ce propos, M Sonilhac a indiqué que “toutes les voitures finies passent en dernier lieu par un circuit de 800 m pour être secouées et vérifiées avant d’être embarquées vers les show-rooms. Ici, on veille au grain jusqu’à l’expédition de la voiture vers le client final”. Signalons, enfin, que RAP devra passer, à court terme, à 50 000 unités/an pour satisfaire la demande et la livraison sans contrainte à ses clients.

De notre envoyé spécial à Ouled Tlélat (Oran) : FARID BELGACEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER