Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Coup de cœur

TEST-DRIVE DE LA VERSION 1,4L DE 100 CH EN BVM-6R

Hyundai I-20 : trop classe pour une citadine

©D. R.

Récemment introduite par Hyundai Motor Algérie (HMA), cette bagnole a eu droit, durant sept jours, à un test-drive dynamique. On comprend aisément pourquoi Hyundai Motor Corporation a choisi sa plateforme pour la version WRC.

Unique dans son segment à être dotée d’une boîte de vitesse manuelle (BVM) à six rapports, la Hyundai I-20 se veut une citadine puissante et unique en son genre. Notre première impression, dès la prise du volant, ira vers son agilité. Cette souplesse, couplée à sa polyvalence, car elle constitue également une excellente routière, la Hyundai I-20 la procure de son bloc moteur 1,4L de 100 Ch. Embarquant un châssis rigide, ajouté à sa suspension d’origine garantie Hyundai et son confort inspirée de son propre nom Modernité, la Hyundai I-20 possède tous les atouts pour se faire une place au soleil. A peine introduite en Algérie par HMA qu’elle a charmé des centaines de clients et, mieux, participé à la croissance des ventes chez ce concessionnaire en 2014. En termes d’équipements, elle arbore le triptyque confort-sécurité-fonctionnalité et on le ressent dans sa tenue de route irréprochable que ce soit sur l’autoroute où on l’avait essayé à des régimes élevés, ou sur les routes départementales aux multiples virages. Equipée d’une suspension révolutionnaire, de l’aide au stationnement, de l’ABS, des airbags, des ceintures de sécurité aux normes Isofix et des antibrouillards, la Hyundai assure la multitude série d’équipements dont on a besoin au quotidien. Dotée d’un toit ouvrant, de l’alliage, d’entrées USB, d’une boîte à gants réfrigérante, d’un accoudoir central, d’une chaîne et radio CD-MP3, de lèvre-vitres électriques avant et arrière, de rétroviseurs rabattables électriquement et j’en passe, elle confère un confort extraordinaire, ajouté à son design très sobre et moderniste, voire sportif grâce à ses lignes fluides et son aérodynamisme. En termes de fonctionnalité, la Hyundai I-20 a également son mot à dire et rares sont les bagnoles de son segment à se doter de cet ordinateur de bord qui fournit en temps réel les informations liées au kilométrage, à la consommation et à la conduite écologique. Du moins pour le prix qu’elle affiche, à savoir 1 350 000 DA (TTC) ! Autres points forts qui font de la Hyundai I-20 une bagnole d’avenir et une valeur sûre, l’insonorisation, la consommation, la polyvalence, la longévité du moteur et la robustesse. Une chose est sûre, notre essai a été concluant à bien des égards, d’autant que la Hyundai I-20 est tout simplement une Coréenne racée et trop classe pour une citadine mais surtout confirme ce succès tant annoncé par Hyundai sur les séries I-10, I-20, I-30 et I-40, des bagnoles que les Algériens ont vite adoptées. Parole au marché…

F. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER