Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Auto / Coup de cœur

RENAULT TRUCKS crée UNE JOINT-VENTURE AVEC BSF SOUAKRI

Le premier camion sortira d’usine en 2017 à Meftah

©D. R.

Renault Trucks vient d’annoncer qu’un pacte d’actionnaires pour la création d’une joint-venture avec le groupe BSF Souakri a été conclu le 25 août dernier à Lyon, et ce, en présence de Bruno Blin, président de Renault Trucks SAS et Abdenour Souakri, président du groupe Souakri. En effet, cette entreprise commune vient poser les bases d’un partenariat stratégique et investira, dans les années à venir, en capacités industrielles et en formation. Sa création fait suite au protocole d’accord signé à Alger le 10 avril 2016 lors du 3e Forum de partenariat algéro-français. Du coup, cet investissement contribuera au développement d’un outil industriel compétitif et qui permettra la production et la commercialisation de véhicules Renault Trucks et Volvo Trucks. L’entrée en vigueur de cet accord s’accompagne d’un transfert de technologies et d’un haut niveau de contenu local. La société, qui s’appuiera sur le savoir-faire, l’expérience et la technologie du groupe Volvo, entrera en activité dès ce mois de septembre 2016. Il faut souligner que la création de cette joint-venture est née de la volonté de Renault Trucks de développer et renforcer sa présence en Algérie. Selon Bruno Blin, président de Renault Trucks SAS, “Renault Trucks a une longue histoire en Algérie et le parc roulant de camions européens le plus important. Un partenaire local fort nous permettra de consolider nos relations avec les acteurs de ce marché qui est essentiel pour Renault Trucks et le groupe Volvo”. De son côté, Abdenour Souakri, président du Groupe BSF Souakri, s’est réjoui de cette collaboration “avec l’un des leaders mondiaux en matière de véhicules industriels et de de pouvoir contribuer à son développement sur le marché algérien”. Notons, enfin, que l’entreprise sera organisée de manière à répondre efficacement aux impératifs du marché algérien et à l’environnement concurrentiel. Son siège sera établi à Meftah, à Blida, où une unité d’assemblage produira le premier véhicule au courant de l’année 2017.

F. BELGACEM


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER