Scroll To Top

A la une / Culture

Culture

Cheb Yazid chante pour les femmes

Que serait le 8 Mars sans cheb Yazid ? On peine à l’imaginer ! Depuis 1997, Yazid chante pour les femmes, et fêtent avec elles leur Journée internationale. Le chanteur est devenu incontournable, installant ainsi une véritable tradition. Cette année encore, il ne déroge pas à cette règle, et chantera à la salle Harcha-Hacène, demain à partir de 13 heures. En attendant la sortie de son nouvel album prévu pour le mois de mai, qui comportera neuf titres (traitant de différents sujets comme l’amour, la mère, etc.), et qui s’intitulera «Yadra ki raha bla biya» (je me demande ce qu’elle devient sans moi), cheb Yazid chantera, demain, une chanson inédite «spéciale 8 mars» intitulé «Had el youm aidkoum, zhaw fih 8 mars ya lebnat» (aujourd’hui c’est votre fête, amusez-vous en ce 8 mars les filles), de Hocine Bouifrou. Revenant sur son engagement envers la femme algérienne, il nous signale qu’«il faut bien comprendre le contexte social dans lequel est survenu cette relation». Et de poursuivre : «Depuis 1995, année du début de mon succès et ma célébrité, quand je sillonnais l’Algérie, j’ai vu l’engagement de la femme dans la vie de tous les jours, ainsi que son combat et son refus de voir l’Algérie à genoux. Ce constat m’a poussé à lui rendre hommage en 1997, sans penser une seconde que ça allait devenir une tradition et un acquis pour la femme. Ce qui m’honore d’ailleurs. Et puis, je suis resté fidèle à ce rendez-vous et croyez-moi ce n’est pas facile». En outre, cette année, cheb Yazid a plusieurs partenaires, pour ce gala du 8 mars, notamment l’Unfa (Union nationale des femmes algériennes), le Ministère de la Jeunesse et des Sports, la Télévision algérienne et DY Communication. Quant à la tournée qu’il avait initiée dans le cadre du 8 mars, l’artiste nous a indiqué qu’elle a été reportée pour la sortie de l’album, toutefois, il sera le 11 mars à Tamanrasset, et le 13 mars à Adrar, pour y animer des concerts. Par ailleurs, cheb Yazid a évoqué son engagement auprès des associations qui militent en faveur des enfants. «Je suis un artiste qui veut être utile à sa société, donc accompagner des associations afin de faire passer des messages fait partie de mes priorités», a-t-il estimé. Et d’ajouter : «Cette année, nous accompagnerons comme d’habitude l’association nationale Trisomie 21, ainsi que l’association des enfants cancéreux d’Oran. Il y a aussi une association qui s’occupe d’acheminer des habits et de la nourriture aux gens démunis à Ksar Chelala que nous allons accompagner cette année. C’est plus une mission de sensibilisation».

R. C.