Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Culture

IL ANIMERA UN CONCERT GRATUIT LE 8 MARS à 13H à LA SALLE HARCHA-HASSAN

Cheb Yazid : “J’ai choisi cette date pour rendre hommage à la femme”

©D. R.

Dans cet entretien, l’artiste revient sur le traditionnel concert du 8 mars (le 19e) ainsi que sur la tournée qu’il prépare et ses actions et engagements auprès d’associations.

Liberté : Vous animerez le traditionnel concert du 8 mars, dimanche prochain à partir de 13h à la salle Harcha-Hassan. Parlez-nous de cet événement?
Cheb Yazid :
C’est mon 19e 8-Mars. Je rends hommage à la femme algérienne depuis 1997, et la femme me le rend très bien avec un respect et une considération mutuels. Ma collaboration avec l'UNFA (Union nationale des femmes algériennes) est très étroite depuis 1999, car on partage les mêmes valeurs.
Beaucoup de gens me reprochent de limiter le rôle de la femme à une demi-journée, mais je leur dis, au contraire, j’ai choisi cette date pour rendre hommage à la femme de par le rôle qu'elle a joué dans ma carrière et de par le rôle qu'elle a joué pour que l’Algérie reste debout. Je pense que cette date est une occasion pour la femme de faire un bilan de ses réalisations et des défis à relever. Ça se passera à la salle Harcha comme d'habitude, et je serai accompagné par Brahim Irban et Amine pour l'animation, ainsi que de 5 musiciens. Je présenterai mon dernier album Ya dra ki raha bla biya.

Outre le 8 mars, avez-vous d’autres dates ?
Pour ce qui est de la tournée, je me produirai à Blida le 7 mars, et à Sidi Moussa le 10 mars. D’ailleurs, je ne suis pas retourné à Sidi Moussa depuis mon concert durant la décennie noire, le 5 juillet 1996. En outre, nous sommes en pourparlers pour Sétif, Relizane, Béjaïa, Skikda, Adrar et Tamanrasset durant le mois de mars, pour des concerts Spécial femme.

Vous êtes également engagé auprès d’associations, notamment pour enfants malades, et vous avez tout récemment organisé (avec des partenaires)  des actions dans les hôpitaux, pourriez-vous y revenir ?
Pour ce qui est des actions caritatives c’est quelque chose qui me tient toujours à cœur. Pour moi, un artiste doit mettre sa notoriété et son aura à la disposition de ce genre d'actions. Je parraine plusieurs associations dont “Trisomie 21”.  Mon album que j'offre régulièrement aux enfants malades fait leur bonheur à chaque fois. Nous avons rendu visite à ces derniers aux CHU d’Alger où nous avons distribué des cadeaux et mon CD Madrassati, en plus de son interprétation sur scène. Les enfants avaient oublié leur maladie en laissant place à la joie. Personnellement, je fais le bien pour moi-même d’abord, car je retrouve la paix de l’âme et j’essaye toujours de me mettre à la place des autres. Pour le 1er juin 2015, je prépare un nouvel album pour les enfants intitulé Baytouna, avec un mégaconcert à Alger pour eux.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER