Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Culture Samedi, 17 Novembre 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Exposition du 18 au 17 novembre à Riadh El-Feth

“De terre et d’argile”

Par : Rubrique Culturelle

Probablement très peu d’entre nous le savent, comme le souligne Yasmine Terki, commissaire de l’exposition, que l’architecture de terre est la méthode de construction la plus prisée depuis les anciennes civilisations jusqu’à nos jours.
Architecte des monuments historiques et spécialiste des architectures de terre, elle récidive à travers cette seconde expérience – après celle réalisée dans le cadre de la manifestation “Tlemcen capitale de la culture arabe 2011” – dans l’objectif de faire découvrir les architectures de terre au grand public, et le sensibiliser quant à l’importance de sa préservation en Algérie, car parmi les centaines de ksour bâtis à travers les différentes régions de notre pays, seulement 38 bénéficient des mesures de protections légales, en plus des sites déclarés comme patrimoine protégé par l’Unesco. N’étant pas une spécificité algérienne, l’exposition qui s’étalera sur une superficie de 1925 m2 sera l’occasion également de découvrir l’universalité de l’architecture de terre, adoptée dans la construction de chefs-d’œuvre architecturaux tels que la mosquée de Djenné (Tombouctou au Mali), ou encore de grandes parties du l’Alhambra et de la Grande Muraille de Chine. En effet, cette technique demeure très exploitée dans la construction des bâtisses ultramodernes, qui sont surtout un privilège de riches de nos jours.
Ainsi, outre la grande exposition qui comprendra des décorations murales en terre et objets réalisés par différents artisans d’Algérie et d’autres pays, une présentation de vingt couleurs de sable mettra en évidence l’immense variété de terres. Quatre sous-espaces seront placés pour soutenir l’exposition, compartimentés sous différents thèmes : l’universalité de l’architecture de terre, la diversité des architectures de terre et ses différentes techniques, l’exploitation de cette méthode de construction dans l’architecture moderne, et enfin un focus sur les ksour protégés en Algérie. La vocation de cette expo est surtout de faire (re)découvrir la beauté fascinante de ces sites bâtis de terre et de pierre. Moyennant installations murales, objets de construction et matériaux, des photographies aériennes, films d’animation et documentaires. La couleur est déjà annoncée ocre, au grand bonheur du public qui retrouvera certainement le plaisir des senteurs de la terre.


R. C.

 

Commentaires 

 
#1 mjd de mtl 17-11-2012 15:38
est ce que cette exposition dure une année moin un jour ?
du 18 au 17 novembre ?
 
DIlem
DILEM DU 30 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Voir toute La rubrique

Dernières infos