Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Culture Jeudi, 12 Décembre 2013 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Afrowood Film Festival à Copenhague (Danemark)

Djilali Beskri remporte le prix du “Best Picture”

Par : Rubrique Culturelle

Dans le cadre du premier Festival international de la diaspora noire en Europe et à travers le monde, le réalisateur Djilali Beskri, et son équipe Dynamic Art Vision, se sont vus attribuer le 29 novembre dernier, le prix Best Picture lors de l’Afrowood Film Festival à Copenhague (Danemark). L’équipe algérienne avait participé avec Le chasseur et l'antilope, premier épisode de la série d’animation Papa Nzenu conte l'Afrique. Dans un communiqué de presse, il est indiqué que ce prix leur a été remis pour “le remarquable travail d’innovation dans le domaine artistique et culturel du cinéma d’animation”. Pour cette première édition, Djilali Beskri, était  parmi les “International guest” aux côtés de Tania Kersey, la directrice exécutive du célèbre Hollywood Back Film Festival, qui regroupe chaque année les plus grands films et stars de la black diaspora américaine,  Obi Emelonye, le cinéaste nigérian le plus en vue de sa génération avec son film, The Mirror Boy, le Sénégalais Ishmeal Sarr avec son dernier film Once Upon a Time in Sahel, aussi le Nigérian Ruke Amata avec son nouveau film Shamful Deceit. Dans le cadre des échanges culturels et développements, les organisateurs ont convié Djilali Beskri pour un séjour plus long que les autres invités, afin de rencontrer certaines institutions danoises comme le département de culture et développement du “Foreign Affairs” (MAE) du Danemark. Ces dernières avaient apprécié le projet du développement de l’industrie des arts créatifs initié par Djilali Beskri à travers le projet Papa Nzenu Conte l’Afrique et la qualité artistique du travail ainsi que le temps d’exécution qui lui est alloué. “J’étais émerveillé par la gentillesse spontanée et l’humilité des danois”, indique Djilali Beskri, dans le communiqué de presse. Et de conclure : “Ce prix n’est pas seulement le mien, il est surtout celui de toute mon équipe. L’animation est un travail d’équipe, il y a ceux qui pensent, ceux qui créent, ceux qui s’appliquent et il y a aussi ceux qui veillent au bon déroulement, un prix en animation ne peut être que collectif”. Outre cette participation au Danemark, Djilali Beskri et son équipe ont été invités à participer au Hollywood Back Film Festival et au 30e anniversaire du festival d’Hiroshima au Japon pour montrer la création artistique algérienne et africaine.


R. C.

 
DIlem
DILEM DU 22 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos