Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Culture

Médéa

Festival national du théâtre comique

Le commissariat du festival national du théâtre comique a publié les conditions à satisfaire pour les troupes et coopératives théâtrales désirant  participer à la 13e édition du festival qui aura lieu du 26 au 30 novembre 2017. Même si la direction du commissariat n’a pas tenu à modifier les conditions de participation par rapport aux éditions précédentes, elle a cependant introduit quelques nouveautés qui sont d’ordre budgétaire afin de ne pas supporter certains frais induits par la manifestation. La principale mesure prise dans ce sens est la limitation des membres des troupes à 15 personnes par troupe parmi les comédiens, les techniciens et les accompagnateurs.   
Même s’il n’y a aucune restriction particulière sur les sujets des pièces, la troupe participante doit faire parvenir au commissariat l’imprimé de demande de participation accompagné de l’enregistrement sur CD ou DVD de la pièce, avant le 15 septembre prochain. Pour cette édition qui célèbre le 30e anniversaire de la mort de Hassan El-Hassani, 7 pièces théâtrales seront sélectionnées parmi celles qui auront satisfait aux conditions exigées, notamment le critère humoristique, pour prendre part à la compétition, en vue de l’obtention d’un ou de plusieurs prix. En effet, des prix sont prévus pour récompenser la meilleure pièce complète, le meilleur texte théâtral, la meilleure réalisation, la meilleure scénographie, la meilleure musique, le meilleur acteur et la meilleure actrice.
Cependant, le commissariat a prévu le cas de l’annulation de l’un des prix si le jury qui sera mis en place le juge nécessaire pour des raisons d’insuffisance ou autre au terme de ses délibérations à la clôture des représentations. Pour cette édition, le commissariat a exclu du champ des représentations théâtrales participant à la compétition les autres genres, tels que le monologue et le sketch.  


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER