Scroll To Top
FLASH
  • Espagne : une fourgonnette percute la foule à Barcelone (Médias)

A la une / Culture

Dans le cadre de sa Tournée “Caravane to Sahara” dans plusieurs villeS du sud

Hamid Baroudi signe son grand retour en Algérie

©D. R.

Lors d’une conférence de presse animée, hier, à la villa Dar Abdellatif (Alger), le chanteur algérien Hamid Baroudi a fait part des grandes lignes de ce retour tant attendu par les fans et du concert qu’il donnera à l’Opéra d’Alger, avant l’entame d’une grande tournée dans les villes de Djanet, Adrar, Tamanrasset et Aïn Salah, du 17 au 25 janvier 2017.


Organisée par le ministère de la Culture, en collaboration avec l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC) et l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaïh, la “Caravane to Sahara” de Hamid Baroudi sillonnera plusieurs villes du Grand-Sud algérien, comme Adrar, Djanet, Tamanrasset et Aïn Salah, du 17 au 25 du mois en cours. Après une absence qui aura duré une vingtaine d’années, l’artiste a expliqué vouloir revenir à la terre qui a vu naître Othmane Baly, maître du tindé, et l’une des plus grandes influences du chanteur. Par ailleurs, l’artiste dit vouloir préserver cette culture, qui commence malheureusement à se perdre avec le temps, et la faire redécouvrir auprès des jeunes. Aussi, le choix a été porté sur ces villes car “tout est centralisé à Alger, dans tous les domaines, c’est un système qui n’a pas changé depuis plusieurs années. Je suis contre le régionalisme, je me sens chez moi quand je suis en Kabylie, à Ghardaïa, ou à Tadrart”, a déclaré le musicien, avant d’ajouter : “Je voulais ramener l’âme algérienne, avec son Tassili N’djarjar, sa Tinhinan, son tifinagh.”
Par ailleurs, les concerts qu’il donnera dans le Grand-Sud verront la participation de l’orchestre original de Othmane Baly, en signe d’ultime hommage à ce pilier de la musique algérienne, formation qui l’accompagnera pendant les 9 jours de sa tournée, en reprenant ses tubes phares comme Caravane to Bagdad (1994), Moulana (1994), ou encore El Bareh (2001), en plus des titres de son prochain album Back to the groove qui sortira au mois de février prochain et qui contient 10 chansons réalisées au gré des déplacements de l’artiste à travers le continent africain, avec des musiciens comme Karamo Kuyateh, Rami Kridja, ou encore Samory Seck. Quant aux artistes qui seront présents lors du concert qu’il donnera demain à l’Opéra d’Alger, le chanteur a expliqué qu’ils sont issus d’horizons très différents, comme Abdelghani Kridja, percussionniste, qui a déjà travaillé avec des pointures de la chanson comme Sting et Prince, ainsi que Diego Jascalevich, virtuose du charango.
À noter que les billets pour le concert de demain, prévu à 19h à l’Opéra d’Alger Boualem- Bessaïh, sont disponibles au niveau de Dar Abdellatif et du même Opéra, au prix de 500 DA.  Quant au coup d’envoi de la tournée dans le Sud, il sera donné à Adrar le 17 janvier à partir de 19h à la Maison de la culture, à Aïn Salah le 19 janvier au niveau de la placette publique, à Tamanrasset le 22 janvier à la Maison de la culture, et, enfin, à Djanet le 25 janvier à la placette publique.

Yasmine Azzouz


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER