Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Culture Mercredi, 04 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

UN CONCERT EXCEPTIONNEL DE BLUES POUR LE CINQUANTENAIRE DE L’INDéPENDANCE

John Lee Hooker Jr déchaîne la foule

Par : Hana Menasria

L’artiste américain qui s’est produit, avant-hier, pour la première fois à Alger, a offert une prestation d’une grande maîtrise et de beauté, pour le grand bonheur de ses nombreux fans algérois, qui n’ont pas manqué ce rendez-vous.

L’ambassade des États-Unis d’Amérique à Alger a offert un très beau cadeau au public algérois pour la célébration du cinquantième anniversaire de l’Indépendance de l’Algérie.
Le grand bluesman de renommée internationale, John Lee Hooker Jr, était l’invité des Algériens pour une représentation exceptionnelle et exclusive. La salle Ibn-Zeydoun de l’Oref a explosé, avant-hier après-midi, grâce à cet artiste de génie. À 16h, une file d’attente, d’une centaine de personne attendait devant l’entrée de la salle. Des jeunes et moins jeunes patientaient devant les portes avec excitation. Les minutes passent, l’adrénaline monte peu à peu, l’impatience et l’euphorie gagnent les esprits. Trente minutes plus tard, la porte s’ouvre et tout le monde accourt pour prendre place. Le plus impressionnant était de constater le nombre de jeunes âgés entre 15 et 22 ans qui semblaient connaître parfaitement le répertoire et la musique de ce bluesman. Mais, surtout apprécier la musique blues ! Il est 16h45, enfin le show peut commencer. John Lee Hooker Jr fait une entrée fracassante en improvisant “Algeria”. Au bout de quelques secondes, il enflamme les planches, la musique entraîne une salle comble dans ses rythmes. D’ailleurs, la plupart avait quitté leur siège pour voir de plus près la star, la prendre en photo et la filmer. Communicatif et généreux, il prenait des photos avec ses fans, tout en assurant le spectacle. Le show dans le sang, il chante et danse avec les jeunes déchaînés. John Lee Hooker Jr était présent dans toute la salle par sa prestance et son charisme. “Je suis fier de fêter l’Indépendance à vos côtés. Le peuple algérien est brave, fort et courageux et joyeux anniversaire Algeria”, chantonnait-il au public. D’une voix rauque et puissante, John Lee Hooker Jr a fait trembler Ibn-Zeydoun. De la musique pure blues a régné durant une heure et demie. Sous son chapeau, lunettes noires et un look rétro, le bluesman donnait l’impression de sortir tout droit d’un pub du Mississipi des années 1960. La ressemblance est frappante avec le légendaire John Lee Hooker, par la voix, le style et le physique. À ce propos, au bonheur des groupies du maître, Jr a interprété l’un des tubes mythiques du paternel “Boom, boom, boom”. L’artiste était accompagné par un batteur, un pianiste et un bassiste. La particularité de ses musiciens est leur présence sur scène. Les quatre se complétaient et les trois musiciens existaient derrière le leader, en produisant un son et des airs parfaits. Chacun d’eux s’était illustré en solo. Le grand bluff était la prestation du batteur qui donnait l’impression de faire voltiger ses baguettes en l’air comme par magie. Le concert de John Lee Hooker Jr était un moment à couper le souffle et d’une intensité magistrale qui laissera de bons souvenirs dans les esprits.


HM

 

Commentaires 

 
#1 z345 05-07-2012 05:27
Classe!
 
DIlem
DILEM DU 25 OCTOBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos