GAZA: Ban Ki-moon, et le secrétaire d'Etat US, John Kerry, ont annoncé jeudi un cessez-le-feu, accepté à la fois par Israël et par Hamas, de 72 heures et qui débutera vendredi matin à 8 heures locales (GMT+3).GAZA: Jeudi, à midi, plusieurs ministres se sont rassemblés devant l’entrée du Palais du Gouvernement, à Alger, pour observer une minute de silence en signe de solidarité avec les palestiniens de Ghaza. GAZA: Les bombardements ont repris ce jeudi à Gaza, coûtant la vie à une dizaine de personnes.GAZA: La Bolivie place Israël sur la liste des Etats terroristes dans le mondeGAZA: L'armée israélienne a mobilisé 16.000 réservistes supplémentaires ce jeudi, portant leur nombre à 86.000.GAZA: 1.374 Palestiniens, an grande majorité des civils, ont été tués depuis le début de l’agression israélienne (secours)600 lance-flammes, 45 bombes lacrymogènes, 40 tasers, 17 fumigènes et 03 barres de fer, ont été saisis suite à l’interception, dimanche,de deux véhicules par la police judiciaire de Rouiba (DGSN)Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Culture Jeudi, 09 Août 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

CONFÉRENCE DE HAMID GRINE AU CENTRE DES LOISIRS SCIENTIFIQUES

La fureur d’écrire

Par : Farah Yasmine Nia

Pour Hamid Grine, l’écriture est "un exercice solitaire qui mène vers les autres", car chaque écrivain "cherche l’approbation et la reconnaissance".

"Écrire pour vivre" est l'intitulé de la rencontre culturelle organisée par l’établissement Arts et Culture, qui s’est tenue avant-hier soir au Centre des loisirs scientifiques d’Alger.
La conférence a été donnée par Hamid Grine, écrivain et journaliste, et chroniqueur au quotidien "Liberté" puisqu’il est l’auteur d’une rubrique intitulée "Portrait" dans nos colonnes.
Cette rencontre débat a porté sur l’écriture et son importance. "Ecrire pour vivre ?" ou "vivre pour écrire ?" est la question (existentielle !) qui est revenue sans cesse tout au long de la soirée. L’assistance, composée d’amateurs de littérature et de lecture pour la plupart, s’en est donné à cœur joie lors du débat fort intéressant.
Au cours de ce dernier, l’auteur de "Camus dans le narguilé" a relevé la différence entre l’écriture journalistique et celle de fiction. Pour lui, ce sont deux univers différents et bien distincts. La fiction pourrait être un prolongement de l’écriture journalistique. Pour Hamid Grine, l’écriture est "un exercice solitaire qui mène vers les autres".
Car chaque écrivain "cherche l’approbation et la reconnaissance".
L’orateur insistera également sur l’importance de donner le meilleur de soi-même, de faire un bon travail. Car pour lui, si on ne se donne pas à fond, il ne sert à rien d’écrire. D’une façon presque amicale, l’invité d’Arts et Culture a raconté ses expériences et ses rencontres les plus marquantes.
Pour cet "amoureux fou de la lecture" – comme il se définit lui-même –, tout se traduit dans les écrits de l’écrivain, même son état de santé.
De ce fait, un écrivain asthmatique aura tendance à faire des phrases courtes en fonction de ce que sa respiration lui permet. L’assistance intéressée et impliquée enchaînait les questions sur l’importance de la lecture et l’urgence d’inculquer cette culture aux plus jeunes.
Elle relèvera également le manque flagrant et la baisse incessante du lectorat en Algérie ou encore l’incapacité des écrivains algériens de vivre de leur plume. Mais il y a lieu de signaler que même sous d’autres cieux, il est difficile de vivre de sa plume, sauf si l’on est un best-seller ou un très grand écrivain. La littérature se heurte souvent à beaucoup de problèmes, et l’apparition aujourd’hui des nouveaux médias, notamment du livre électronique, menace la survie du roman. L’apparition également des blogs, où tout le monde peut être écrivain de nos jours, ne facilite pas également les choses.
Par ailleurs, outre ses références littéraires qu’il a présentées, Hamid Grine ajoutera que "l’écriture est un moyen de défense et d’attaque en même temps". Pour lui, "la lecture guérit des malheurs, des chagrins, etc.".
Hamid Grine dans ses écrits et ses romans n’a nullement la prétention de donner des leçons, transmettre des messages ou encore faire la morale. Le seul message qu’il pourrait transmettre serait "les jeunes, tenez bon !".
En outre, une compilation des portraits phares de sa rubrique qui sortira en septembre prochain sous le thème "Sur les allées de ma mémoire", où il sera question de regrouper et de rééditer les portraits les plus réussis, voire les plus marquants tels ceux de Mouloud Achour, Boumediene, Ben Bella et beaucoup d’autres.


F Y N

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 31 JUILLET 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Le Forum de Liberté a reçu mardi 22 juillet 2014, à 22h, l’écrivain et dramaturge, Slimane Benaïssa. Notre invité a animé une communication sur le thème “La pluralité culturelle, une chance pour l’Algérie”. (Seconde partie)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos