Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Culture

Après plusieurs années de blocage

L’association culturelle Cheikh-El-Hasnaoui de nouveau active

L’association vise à valoriser et promouvoir l’œuvre d’El-Hasnaoui © D. R.

L’association culturelle portant le nom de l’illustre artiste compositeur cheikh El-Hasnaoui, dénommée Acceh, dont le siège est situé au  village de Tâazibt (commune de Tizi Ouzou), est de nouveau active, ont annoncé, par le biais d’un communiqué rendu public, les nouveaux  membres du bureau appelés à redynamiser cette association. Selon ses initiateurs, cette association est appelée à œuvrer désormais sans relâche pour réhabiliter, valoriser et promouvoir l’œuvre de l’auteur-compositeur et interprète que fut le regretté cheikh El-Hasnaoui, de son vrai nom Mohamed Khelouat. “Pour cela, nous avons procédé lors d’une assemblée générale élective à la mise en conformité de l’association et à l’élection d’un nouveau bureau”, est-il souligné dans le document, signé par Saïd Imarazen, président de cette association. Tout en précisant : “Une fois toutes les structures réglementaires installées, des commissions de travail seront mises en place.” Concernant le programme tracé par l’association, il se résume à “l’enregistrement des derniers témoins de cheikh El-Hasnaoui, la collecte de tous les documents écrits, filmés ou sonores sur la vie et l’œuvre de cet artiste à la voix unique ainsi que la transcription des textes et partitions de ses œuvres”, est-il mentionné dans le communiqué. Enfin, l’association culturelle Cheikh-El-Hasnaoui compte également “contribuer aux recherches sur la vie et l’œuvre de l’artiste, préserver son œuvre, écrire une biographie autorisée et officielle d’El-Hasnaoui et organiser des cours de musique…”.


K. Tighilt

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER