Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

Culture / Culture

Clôture de la 11e édition du festival de théâtre de montagne

L’association culturelle Ithran de Bouira rafle quatre prix

Les membres de l’association “Ithran” de Takerbouzt (Bouira). © D. R.

La onzième édition du Festival du théâtre de montagne, organisée par l’association Tamkadbout d’Ath Bouadou (daïra des Ouadhias), a été clôturée vendredi dernier, après une semaine de compétition entre les onze troupes venues des wilayas de Tizi Ouzou, Bouira et Béjaïa.

Au terme de la compétition, c’est l’association culturelle Ithran de Takerbouzt (Bouira) qui a raflé quatre prix pour sa pièce intitulée Mama Algeria. Il s’agit du Grand prix, de celui du meilleur spectacle et du prix d’honneur qui a été décerné au comédien Makhlouf Aouadia (77 ans), doyen des comédiens en Algérie. 

Le prix de la meilleure scénographie a été attribué à Sofiane Mesbah et celui de la meilleure interprétation masculine à Mounir Didani. Le prix de la meilleure interprétation féminine a été, quant à lui, remporté par Samia Bouacila de la troupe théâtrale Thala des arts dramatiques de la maison de jeunes de Aïn Zaouïa pour son rôle dans la pièce théâtrale Nek nagh netsath (c’est moi ou c’est elle).

Quant au prix de la meilleure interprétation secondaire, le jury a choisi la comédienne Lilia Idrarène de l’association culturelle Thagharma de Béjaïa, qui a présenté la pièce théâtrale Thachvaylit. Massinissa Hadbi de l’association culturelle Ibtourène, de Larbâa Nath Irathen, a remporté le prix de la meilleure mise en scène pour la pièce Ma mhamalen idjwareh, alors que le prix de la meilleure composition musicale est revenu à Sofiane Belaïdi de l’association Thala de Aïn Zaouïa.  

Des attestations de participation ont été remises aux jeunes comédiens ayant pris part aux ateliers de formation en arts dramatiques et initiation à l’écriture théâtrale. Par la même occasion, les organisateurs ont honoré les lauréats des examens de fin d’année, en présence d’une foule nombreuse. 

Enfin, le public a eu droit à un gala artistique, animé par des chanteurs locaux du village et d’Assi Youcef, en l’occurrence Kader Dahmani et Djamel Amrane, qui ont électrisé la scène en ce dernier jour du festival qui a drainé durant une semaine entière une assistance importante. “C’est une grande réussite, parce que d’année en année, nous acquérons de l’expérience.

Le théâtre gagne de plus en plus de place dans notre société avec la création de nombreuses troupes. Cette onzième édition a été, pour rappel, un hommage à notre grand chanteur Slimane Azem. Bravo aux comédiens qui ont honoré sa mémoire. Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour la douzième édition”, dira dans son intervention Chérif Ben Tahar en sa qualité de secrétaire général de Tamkadbout.
 

O. Ghilès

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER