Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Culture

2e Salon national de la poterie à Ath-Kheïr (Mekla)

“Le savoir-faire ancestral comme ressource économique locale”

Le village Ath Kheïr, dans la daïra de Mekla, à une trentaine de kilomètres de Tizi Ouzou, accueille depuis avant-hier, la 2e édition du Salon national de la poterie. Placé sous le thème “Le savoir-faire ancestral de la poterie d’Ath Kheïr comme ressource économique locale”, cette grande fête de la poterie, organisée par l’association culturelle Iselqam n’Talaght d’Ath Kheïr en collaboration avec la direction de la culture, la Chambre de l’artisanat, la direction du tourisme de la wilaya de Tizi Ouzou et les APC d’Aït Khellili, de Mekla et de Souama, est dédiée, cette année, aux femmes potières du village et de la région d’Ath-Kheïr. C’est dans un climat de fête et de grande joie populaire que le coup d’envoi a été donné à la placette du village par les représentants de la wilaya, les autorités locales et les citoyens de la région venus en masse pour ne pas rater un tel rendez-vous. Après la cérémonie d’ouverture, les présents ont été conviés à la visite des différents stands d’exposition animés par des potières de la région, mais aussi par des artisans de la wilaya de Tizi Ouzou et de diverses wilayas du pays. Pour le directeur de la Chambre de l’artisanat de Tizi Ouzou, Abdelkrim Berki, “notre objectif, à travers ce genre d’évènements, est d’encourager toutes les filières de l’artisanat local au niveau de la wilaya. Notre espoir est d’organiser aussi tous les villages autour de petit projets traditionnels qui valorisent l’artisanat local et qui peuvent être d’un grand apport pour l’économie locale surtout que toutes ces activités font travailler de nombreuses familles”. S’exprimant en marge de l’ouverture officielle de ce salon, la directrice de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou, Nabila Goumeziane, a rendu “un vibrant hommage aux femmes d’Ath Kheïr qui ont su sauvegarder ce métier ancestral qui est une ressource économique indéniable pour les familles du village. Je tiens aussi à rendre un vibrant hommage à la jeunesse d’Ath Kheïr qui est derrière cette manifestation qui vise à promouvoir la poterie et l’artisanat local. C’est aussi l’occasion de réfléchir à la promotion de ce salon et pourquoi pas en faire un festival national de la poterie”. Il est à noter qu’au menu de ce 2e salon, qui s’étalera jusqu’au 22 juillet, figurent des expositions-ventes de poteries et d’autres objets artisanaux, des animations artistiques, des représentations théâtrales, des récitals de poésie et des ateliers de démonstration sur la fabrication de la poterie.
Au programme également une conférence-débat sur “La signification des symboles berbères véhiculés par les poteries anciennes” (aujourd’hui à 14h), qui sera animée par le professeur et collectionneur Mohamed Dahmani, ainsi qu’une rencontre sur “Le royaume de Koukou en Kabylie” (vendredi à 14h) avec Mohamed Boukhetouche.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER