Scroll To Top
FLASH
  • Plus de 300.000 migrants ont traversé la Méditerranée depuis janvier (ONU)
  • L'armée du Yémen intègre 4.800 miliciens du sud du pays (Agences)
  • Mozambique: assassinat d'un journaliste à Maputo (Médias)
  • Le coronavirus Mers fait 19 morts en une semaine en Arabie Saoudite (ministère de la santé)

A la une / Culture

Culture

Les arts traditionnels à l’honneur

Dans le cadre de ses activités culturelles, la maison de la culture Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou abrite, depuis mercredi dernier, la Semaine culturelle de la wilaya de Mila à Tizi Ouzou. Initiée par la direction de la culture, dans le cadre du Festival culturel local des arts et cultures populaires, l’ouverture de cette manifestation culturelle s’est déroulée dans une ambiance de liesse, sur fond d’animations folkloriques, suivie de l’ouverture des stands d’exposition en présence des représentants culturels des deux wilayas.
Dans la galerie Mohamed-Zemirli de la Maison de la culture, une belle exposition de la culture milévienne a planté un joli décor. Le public peut ainsi découvrir les arts traditionnels de Mila à travers des objets artisanaux et des documents relatifs au patrimoine, l’histoire, les costumes traditionnels, l’art culinaire, les arts plastiques et la photographie de la wilaya de Mila. Durant la soirée de jeudi, premier jour des activités, la grande salle de spectacle de la Maison de la culture avait abrité un gala artistique animé par les musiciens de l’association Ennour, spécialisée dans la musique andalouse, devant une assistance nombreuse qui s’est déplacée afin de découvrir le riche patrimoine de la wilaya hôte. Pour la  journée de jeudi, des animations folkloriques et un spectacle animé par l’association Ahl Lfene, de la musique moderne et des arts du spectacle de la wilaya de Mila, étaient au programme de cette manifestation culturelle. La clôture de ce rendez-vous consacré à l’échange culturel entre la wilaya de Mila et celle de Tizi Ouzou prendra fin demain par un spectacle de clôture animé en cours d’après-midi par l’ensemble des troupes  participantes. Des circuits touristiques en faveur des visiteurs rentrent également dans le cadre de ce bel échange culturel qui devrait permettre aux jeunes Miléviens de découvrir la beauté de la Kabylie, notamment en cette période de neige où les hauteurs du Djurdjura offrent des vues splendides, car toutes recouvertes d’une belle poudre blanche.

K. T