Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Culture Jeudi, 28 Juin 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

…SOUFFLES…

Quand les Frères musulmans débarquent au palais présidentiel !

Par : Amine ZAOUI

Dans sa prison, Moubarak, l’ex-raïs du pays des pharaons, fait un cauchemar : les Frères musulmans détiennent le pouvoir en Egypte ! Mais, excellence M. ex-Raïs, ceci n’est ni rêve ni cauchemar ; une réalité réelle ! Mohamed Morsi, nouveau pharaon musulman, nouveau président élu démocratiquement par le peuple égyptien, issu du parti des Frères musulmans, lui aussi fait un autre cauchemar ! Dans son sommeil agité, M. Morsi, président de la République, voit dans son rêve Sayyid Qutb pendu dans son bureau ! Morsi tourmenté se réveille en disant : Ô mon Dieu, je suis dans le palais présidentiel où jadis résidait Nasser, celui qui a signé l’exécution de Sayyid Qutb. C’était le 29 octobre 1966. Je me demande, comme des milliers d’intellectuels et écrivains vivants sur cette terre d’islam, d’Arabes et de Berbères, comment le nouveau pharaon islamique va-t-il se comporter vis à vis des  artistes et des créateurs dans le pays de Mohamed Abdel Wahab, d’Oum Kalsoum,  de Abdel Halim Hafez, de Farid Al Atrache, de Youssef Chahine, de Tahia Kariouka (star de la danse orientale), et j’en passe ? Quand  les Frères musulmans arrivent au plus haut niveau du pouvoir, en Egypte ; pays de Naguib Mahfouz, de Faradj Foudah assassiné en 1992 et de Nasir Abu Zayd, il nous est demandé de mettre la lumière sur leur vision fondamentale concernant la culture et la création. Sayyid Qutb, théoricien et un des guides des Frères musulmans, considère que toute culture moderne est une partie de “El Jahiliya” (la période anti-islamique).
Commençant par son recueil de poésie La rive inconnue (Achchatie al majhoul), lui qui a débuté en poète, jugé par lui-même du “Jahiliyia”. Dans son livre intitulé Maâlim fi attarik (repères sur le chemin), Sayyid Qutb  définit la culture comme suit : “Il existe deux sortes de cultures ; culture musulmane basée sur des règles islamiques et culture jahilite basée sur des divers méthodes dont la base demeurera la même.” Sayyid Qutb considère qu’Ibn Sinae (Avicenne), Ibn Roch (Averroès) et Al-Farabi ne sont que l’ombre de la philosophie grecque. Ils appartiennent à la culture d’El Jahiliyia.
Aujourd’hui, au moment où les salafistes de la Tunisie menacent la liberté d’expression artistique dans ce pays connu par ses traditions laïques, on se demande comment le parti des Frères musulmans qui a raflé tous les pouvoirs en Egypte procédera à la chose des “arts et cultures” ; dans le pays de Taha Hussein, Louis Awad, Abderrahmane Badaoui, Abelwahab Al-Masseri et Nawal Sadaoui? Trahir son leader, son morchid, changer sa position envers le monde ou tout simplement déclarer la guerre à la culture de la pluralité et la diversité ? Perplexité !


A. Z.
aminzaoui@yah­oo.fr

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 16  SEPTEMBRE 2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
 Gilles Kepel au Forum de Liberté (Partie 02)
Gilles Kepel au Forum de Liberté (Partie 02)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos