Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Culture

Cinquième édition du concours “Jeune artiste peintre”

Société Générale lance un appel à candidature

“À travers cette initiative qu’elle organise pour la cinquième année consécutive, Société Générale Algérie continue à œuvrer pour l’émergence de nouveaux talents dans l’art plastique contemporain en Algérie”, est-il mentionné dans un communiqué de presse.
Ce concours est ouvert jusqu’au 31 juillet 2017 aux candidats âgés de 45 ans au maximum au 31 décembre 2017. Le candidat devra être un jeune artiste ou un amateur en art résidant en Algérie. Quant à l’œuvre présentée, elle devra être entièrement conçue et réalisée par l’artiste lui-même.
Les intéressés désirant participer doivent envoyer leur CV ainsi qu’une photo (JPG 200 DPI) de leur toile avant la date du 31 juillet 2017 à l’adresse suivante : sga.art@socgen.com.
Le règlement de ce concours, en détail, est disponible sur le site: www.societegenerale.dz. Concernant le  jury, il sera composé de personnalités et d’experts du monde artistique, qui désignera les trois meilleures œuvres lors d’un vernissage organisé à cet effet. Pour donner un maximum de visibilité aux artistes qui vont prendre part au concours, les douze meilleures œuvres vont illustrer l’agenda et le calendrier de l’entreprise pour l’année 2018 et une exposition collective sera organisée pour présenter les réalisations des jeunes peintres. Comme pour les éditions précédentes, celle de 2016 a connu un franc succès où plus d’une centaine de photos de toiles ont été envoyées par les jeunes artistes plasticiens. Douze d’entre elles ont été choisies pour la sélection finale. Le jury de l’édition 2016 a récompensé trois lauréats.
Le premier prix est revenu à Nouredine Benhamed de Tlemcen pour son œuvre Je suis Sisyphe ; le deuxième prix a été attribué à Zakaria Mostari de Bordj Bou-Arréridj pour son œuvre Anniversaire ; quant au troisième prix, il est revenu à Torkia Aït Saâda de Bouira pour son œuvre Papillon.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER