Égypte: un général tué dans un attentat au Caire (police)Le bilan du naufrage d'un ferry en Corée du Sud s'élève à 150 morts (officiel)Venezuela: nouvelle rencontre entre gouvernement et opposition prévue jeudiLigue 1 de football : Un match à huis clos pour la JS Kabylie, Hannachi fait appelPour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Culture Samedi, 28 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

À l’initiative du ministère de la Culture

Taleb Rabah honoré à la salle El-Mouggar

Par : Mohamed Mouloudj

L’artiste s’est remémoré en cette soirée qui lui était consacrée et avec une voix pleine d’émotion “les années de la guerre pour l’indépendance du pays”. Un combat qu’il menait, aux côtés du FLN, en France.

La salle El-Mouggar était pleine à craquer, en cette soirée de jeudi, pour un hommage à Taleb Rabah. Plusieurs artistes, dont Kamel Hamadi, Akli Yahiatène, Mouloud Habib, Taleb Tahar, Amour Abdenour, Hacène Ahres, Smaïl Metmati, Belaïd Tagrawla et plein d’autres se sont retrouvés, le temps d’une soirée, pour rendre un vibrant hommage à l’un des pionniers de la chanson kabyle, Taleb Rabah. Sous l’égide du ministère de la Culture, plusieurs artistes de talent ont été honorés, dans le cadre d’une série d’hommage que la tutelle rend aux artistes algériens. Après, entre autres, Nouara, Seloua, Khelifi Ahmed, Blaoui El-Houari, vint le tour du grand artiste et moudjahid Taleb Rabah.
D’autres grands noms de la chanson algérienne seront honorés dans les prochains jours. Pour la soirée, une pléiade de jeunes artistes est conviée pour interpréter les chansons phares de Taleb Rabah. On y cite Taleb Tahar, Taleb Kader, Kenza, Rachid Kouceila, Nouria, sous la direction de Salem Kerrouche. Les centaines d’invités ont été émerveillés par l’interprétation de quelques- unes des chansons de Dda Rabah.
À l’image d’“Iffuk Zit di lmesbah” (point d’huile dans la lampe), “Tezga Ssifa-m” (ton image me hante), “Aghrib Yejjan tamurt” (l’exilé), “Ad yilli rebbi d mmi”, (Dieu soit avec toi), “Ma tecfam ay iggudar” (si vous vous souvenez)… Après plus de deux heures de régal musical, l’assistance est conviée à la remise du trophée pour l’artiste.
Sur scène, Khalida Toumi, ministre de la Culture, entourée de plusieurs artistes, remet le trophée en signe de reconnaissance et d’estime au travail de Taleb Rabah. “Taleb Rabah est un grand artiste et un grand moudjahid”, a déclaré la ministre, qui a ajouté qu’en ce 50e anniversaire de l’Indépendance, “qui mieux qu’un hommage à un artiste moudjahid”.
Elle a souligné que la série d’hommages aux pionniers de l’art algérien continue. De son côté, Taleb Rabah a indiqué que cette journée “est synonyme du 5 juillet pour moi”.
Sous l’émotion, l’artiste s’est remémoré “les années de la guerre pour l’indépendance du pays”.
Un combat qu’il menait, aux côtés du FLN, en France.  Pour rappel, Taleb Rabah est né en 1930, au village Tizit, commune Illilten, daïra d’Iferhounène (Tizi Ouzou). En 1950, il partit en France où il travailla dans une usine en Moselle, avant de retrouver sa passion, la musique, en s’inscrivant à l’école de musique à Hagondange.
Conseillé par cheikh Arab Bouyazgarène, il enregistre ses premiers titres en 1956, avant de rejoindre la capitale française en 1957, sur ordre du FLN. Il a travaillé avec plusieurs artistes, comme Kamel Hamadi, Abdelakder Khelil, Cherif Kheddam, Anissa, Krikeche, Kaci Tizi Ouzou…


M. M

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 23 AVRIL 2014
Galerie Agrandir

LE SCRUTIN EN IMAGES

CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Vote à Nedroma (Tlemcen)
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière

Élection Présidentielle

Voir toute La rubrique

Dernières infos