Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Culture

3e édition du Béjaia Film Laboratoire

Un tremplin pour les jeunes talents maghrébins

Les 15es Rencontres cinématographiques de Béjaïa (9-15 septembre) ont accueilli pour la 3e année consécutive le Béjaïa Film Laboratoire (BFL). Pour cette édition, le BFL a reçu sept candidats issus des trois pays du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie) pour se disputer deux prix : la bourse d’aide à l’écriture “Les ateliers sauvages Hafid Tamzali”, et la bourse d’aide à la finition “Mouny Berrah”. À cette occasion, les participants, durant trois jours (13-15 du mois en concours) ont bénéficié d’ateliers de Pitching, de panels de discussions, d’ateliers et de séances de networking. À l’issus de ces rencontres professionnelles, ils ont présenté leurs projets devant deux jurys : jury développement : quatre projets pour la bourse d’aide écriture ; le jury finition : trois projets pour la bourse d’aide à la finition. À noter qu’outre ces deux bourses, les candidats ont concouru pour le prix TV5 Monde doté de 1600 euros, une résidence d’écriture au FidaDoc (Maroc), une invitation au MedifilmFest de Rome (Italie), et une invitation au Fifam  (Festival international du film d’Amiens, France). Suite à ces journées intenses, où les candidats ont été encadrés par des professionnels du métier, les jurys ont délibéré lors de la clôture des RCB, en remettant la bourse d’aide à l’écriture à Lina Soualem pour son projet documentaire “L'Algérie en Auvergne” (Algérie). À cette occasion, la grande gagnante suivra une résidence d’écriture de quatre semaines et sera dotée d’une somme de 200 000 DA. Outre cette bourse, Lina Soualem a emporté également le Prix TV5 Monde.
Quant à la bourse d’aide à la finition, elle a été attribuée à  Leila Beratto et Camille Millerand pour le projet documentaire “Sur la route” (Algérie). Le prix “Mouney Berrah” consiste en une résidence de huit semaines de montage, et d’une dotation de 300 000 DA (en partenariat avec Une chambre à soi Production). Les deux lauréates seront à cet effet invitées à la 37e édition du Festival international du film d'Amiens (France). Pour le projet “Surgir de soi” (documentaire) de Youssef Aswad (Tunisie), il a été  doublement salué par une invitation à rejoindre la résidence d'écriture documentaire du FidaDoc (Maroc), et une invitation au Medfilm Festival de Rome (novembre 2017).


R. C.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER