Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

24e partie

À tout jamais…

© Dessin/Ali Kebir.

Résumé : Après le travail, ils se rendent dans un salon de thé. Idir veut tout savoir. Kamélia répond à ses questions. Quand elle parle de ses souffrances, il lui rappelle qu’il a vécu une grande déception. Elle a dû mal à accepter que Tewfik ait refait sa vie. Avant, elle était tout pour lui…

- Je te jure que je n’exagère pas en disant qu’il était fou de moi ! Il m’aimait plus que je ne l’avais aimé ! poursuit-elle. À sa mort, je m’en suis voulu de ne pas avoir su l’aimer ! Maintenant, il a refait sa vie !
- Il est marié ! lui confirme Idir.
- Je l’ai compris.
- Son hôte l’a marié à sa fille, en s’apercevant qu’il est un homme bien. Il est père de deux filles, ajoute-t-il. Il a sa vie maintenant. Il a eu un nouveau départ.
Kamélia soupire et secoue la tête.
- J’ai l’impression de rêver… de faire un cauchemar éveillé…
Quand elle lève les yeux vers Idir, il y voit ses larmes. Il pose la main sur la sienne et la serre.
- Dites-moi ! Qui voyez-vous maintenant ? Riad ou Tewfik ? l’interroge-t-il, lui arrachant un pauvre sourire. 
- Cette fois, c’est bien vous que je vois, le rassure-t-elle.
- Eh bien, vous voilà dans la bonne voie, plaisante-t-il. Vous savez, il y a du positif dans tout ce qui est arrivé ! Je remercierais volontiers Tewfik de m’avoir envoyé à vous. Je ne regrette pas de travailler dans la même entreprise.
- Moi, je me sens perdue, Idir, je voudrais rentrer, dit-elle, soudainement lasse. Toutes ces émotions m’ont épuisée…
- Je vous raccompagne chez vous.
- Non, non, j’ai besoin d’être seule. Merci pour le café.
- C’était un plaisir. À demain.
Kamélia part la première. Elle rentre en taxi chez elle. Elle se débarrasse de ses chaussures et de son sac avant d’aller à la salle de bain où elle se rince le visage. Quand elle croise son reflet, dans la glace, elle soupire. Elle se trouve inchangée. À part les lueurs inquiètes de ses yeux, rien dans son visage ne reflète les émotions qui mettent à rude épreuve son cœur. Toutes ces nouvelles bouleversantes en l’espace de quelques jours. Depuis la première fois où elle a vu Idir, à la pizzéria, à sa rupture avec Riad et son fiancé qui revient d’entre les morts, elle en a connu des émotions !
Et maintenant, il y a Idir qui semble d’autorité, vouloir une place dans sa vie. Elle l’a vu dans son regard, dans ces gestes.
Ce soir-là, en se couchant, elle ne cesse de revoir son visage  et son regard pétillant. Elle se demande ce qu’elle pourrait représenter pour Idir 
 

(À SUIVRE)
T. M.
taosmhand@yahoo.com
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER