Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

6e partie

Maya

© Dessin/Ali Kebir.

Résumé : Samia s’est préparée à recevoir la famille qui venait demander sa main. Sa sœur Nadjette la trouve ravissante et lui signale que le jeune prétendant était très beau. Mais l’esprit de Samia est obnubilé par Djamel ! Sa sœur lui demande de bien se conduire.

Samia pousse un long soupir.
-Oui, je sais. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai passé une demi-journée devant ma glace.
-Tu es magnifique. Allez, suis-moi, j’ai déjà préparé le plateau de rafraîchissements que tu dois servir toi-même. 
-Je ne sais pas si je vais tenir le coup. Mes mains tremblent et mes pieds menacent de me lâcher.
Nadjette sourit.
-Ne t’en fais donc pas, je serai derrière toi pour te retenir en cas d’urgence.
Elles rient et sortent de la chambre pour se rendre dans la cuisine où Samia s’empare de l’encombrant plateau avant de se diriger d’un pas lent vers le salon. Elle entendit nettement la voix de son père qui parlait de sport et celle de sa mère qui discutait sans discontinuer avec la mère du jeune homme.
Samia fit son entrée d’un pas hésitant. Ses joues prirent une couleur pourpre, et elle n’ose pas relever les yeux.
-Allez, secoue-toi, lui chuchote Nadjette à son oreille. Ne sois surtout pas timide et relève la tête. Ton homme est juste en face de toi. 
La jeune fille s’avance de quelques pas et dépose le plateau sur la table du salon. Elle s’apprêtait à souhaiter la bienvenue à sa future belle-mère qui s’était levée à son entrée, et son regard croise celui de son prétendant.
Pendant quelques secondes son cerveau refusera de fonctionner. Elle suspendit son geste et demeure perplexe un moment. Non ! Elle doit rêver. Ce n’est pas possible ! Le bel homme qui lui faisait face ne devait pas être ce prétendant qu’elle appréhendait quelques instants plus tôt de rencontrer.
Le jeune homme, de son côté, avait l’air des plus surpris. Ses yeux semblaient vouloir sortir de leurs orbites et la couleur de son visage avait viré au rouge.
Nadjette pince discrètement le bras de sa sœur  et lui chuchote à l’oreille :
-Qu’attends-tu pour embrasser la mère du prétendant et souhaiter la bienvenue à son père ?
Dans un état second, Samia sentit le regard brûlant que lui jetait le jeune homme. Elle s’avance dans un brouillard vers sa future belle-mère pour la saluer.
-Viens t’asseoir près de moi, lui dit la vieille dame, tu es tellement belle ma chère fille, que je ne cesserais jamais de te contempler. N’est-ce pas, mon fils ?
Le jeune homme qui ne quittait pas Samia des yeux hoche la tête sans pouvoir prononcer un mot. 
-Mais qu’attends-tu donc Omar pour faire ta demande dans les normes de nos coutumes, lance la vieille femme à l’adresse de son mari cette fois-ci. 
Le vieil homme toussote, s’agite, puis serrant ses mains l’une contre l’autre, il s’adresse au père de Samia.
-Voilà chers amis, nous sommes venus aujourd’hui avec la volonté de Dieu et de Son Prophète demander la main de votre fille Samia, pour notre fils.
-Attends... Attends, l’interrompt la vieille femme, tu devrais tout d’abord te présenter et présenter notre famille mon cher mari. 
Ces braves gens ne nous connaissent pas encore.
-Oui. Cela devrait se faire au début. Je ne le savais pas, moi. C’est notre fils unique, et c’est la première demande en mariage que je parraine. 
 

(À SUIVRE)
Y. H.
y_hananedz@yahoo.fr
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER