Scroll To Top
FLASH
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com

A la une / Des Gens et des Faits

37e partie

Maya

© Dessin/Ali Kebir

Résumé : Deux années passent. Maya a grandi, et Samia se porte fort bien. Un soir, en rentrant du travail, Djamel la trouve juchée sur un escabeau et la sermonne. Sa femme lui répond qu’elle ne craignait rien puisqu’elle n’était pas enceinte… 

Il regarde Samia qui se levait pour lui servir le dessert, et hésite un moment avant de lancer :
-Tu sais à quoi je pense, ma chérie ?
-Non… Dis-moi à quoi tu penses.
-Heu… Je crois qu’il est temps pour nous de penser à donner un petit frère ou une petite sœur à Maya…
Samia revient vers lui :
-Tu disais vouloir un deuxième gosse rapidement.
-Alors ?
-Alors, je suis de ton avis.
-Et pourquoi… Pourquoi n’es-tu donc pas enceinte ?
Samia lui jette un coup d’œil perplexe, et Djamel réalise qu’il avait brutalement posé sa question.
-Excuse-moi ma chérie… Je crois que je vieillis… Je voulais juste savoir…
-J’ai compris… J’ai compris, Djamel…
Elle dépose une corbeille de fruits puis reprend :   
-J’aimerais bien avoir ce deuxième enfant dans les meilleurs délais qui soient. Tu sais bien que je ne prends plus de contraceptifs depuis plusieurs mois.
-Alors cela ne saurait tarder.
-Oui… Enfin je l’espère.
Elle prend une pomme, et se met à l’éplucher mais Djamel remarque son air absent. Il se penche et lui prend la pomme et le couteau des mains :
-Laisse ça et écoute-moi bien. 
Samia ébauche un sourire triste:
-Je pensais... Enfin, Djamel, tu sais bien que j’aurais aimé te donner cet héritier tout de suite…
-Qui parle d’héritier ?
-Eh bien, je présume que tu aimerais avoir un garçon… Tes parents ne cessent de parler d’héritage.
Djamel secoue sa tête :
-J’aimerais avoir un deuxième enfant Samia. Que ce soit une fille ou un garçon, là, nous n’y pouvons rien.
-Tu n’aimerais pas avoir le choix du roi ?
-Si bien sûr, cela m’enchanterait. Seulement en bon croyant, je laisse Dieu décider pour nous. Un garçon ne vient pas au monde par la simple volonté de ses parents. D’ailleurs, fort heureusement pour notre société, sinon nous aurions exterminé le sexe féminin.
Samia se lève et commence à ramasser les assiettes sales. 
-Que fais-tu ?
-Je débarrasse la table, tu le vois bien.
Djamel se lève :
-Assieds-toi donc, Samia. C’est moi qui vais faire la vaisselle ce soir…
-Hein, pourquoi ?
-Eh bien parce que tu dois te reposer davantage. Ton air exténué ne me plaît pas. Va donc te coucher ou regarder la télé. Je te rejoins dans un moment.
-Mais toi aussi, tu as l’air fatigué, Djamel… 
-Une fois n’est pas coutume, tu sais bien que je ne t’aide pas tellement dans les travaux ménagers.
Samia sourit :
-Dis plutôt que le désir de ce deuxième enfant te taraude. Tu veux te retrouver seul un moment.
Djamel lui prend le visage entre les mains et la regarde dans les yeux :
-Écoute-moi bien ma poupée de sucre, j’aimerais avoir cet enfant et le plus tôt possible. Mais ce n’est pas ça qui va m’éloigner de toi. Peux-tu comprendre ces choses ?

 


(À SUIVRE)
Y. H. 

 y_hananedz@yahoo.fr
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.



Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER