Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Économie / Dossier economique

Crédits immobiliers

Place à la diversification des produits

 Le véritable boom des crédits immobiliers enregistré en 2011et 2012 avec une  croissance globale proche de 20% chaque année semble s’être un peu tassé au cours des dernières années. Au printemps 2012, la Banque d'Algérie avait signalé une croissance accélérée des crédits immobiliers aux ménages. Une augmentation estimée à près de 19%. Déjà sensible en 2011, le décollage du crédit immobilier s’était   renforcé au cours de l’année 2012. La Cnep- banque annonçait cette année-là une croissance supérieure à 25% et un montant global de crédit de plus de 45 milliards de DA.
Même si les rythmes de croissance enregistrés en 2013 et 2014 sont beaucoup plus modestes, les crédits immobiliers restent en croissance rapide au cours des dernières années et représentent actuellement entre 7 et 8% du portefeuille des banques, selon les estimations de l’Abef. Pour 2015, on s’attend à une performance globale de la branche qui devrait lui permettre pour la première fois de franchir la barre des 100 milliards de DA de crédits.  

La bonification booste le crédit
C’est dans le but de stimuler le développement du crédit immobilier que la LFC 2009 avait créé un dispositif de bonification des taux d’intérêt  extrêmement avantageux pour les emprunteurs. Ce dispositif se traduit dans la plupart des cas par un taux d’intérêt effectif qui ne dépasse pas 1%. Après avoir connu quelques retards, la mise en place de ces mesures a été effective dans la plupart des banques depuis le début de l’année 2011. Elle est certainement à l’origine des performances enregistrée par la branche ces dernières années.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER