Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Actualité

Échos du Panama Papers

Des barons de la drogue parmi les clients de Mossack Fonseca
Le cabinet d'avocats de Panama Mossack Fonseca, au cœur du scandale des Panama papers, a eu pour clients des barons de la drogue, ou des personnes ou sociétés faisant l'objet de sanctions européennes ou américaines, a révélé hier la Süddeutsche Zeitung. Le journal allemand, à l'origine avec d'autres médias internationaux de révélations fracassantes, a affirmé que sur la liste des clients du cabinet figurent “des trafiquants de drogue du Mexique, du Guatémala et d'Europe de l'Est” qui ont fait l'objet de sanctions. “Au moins 22 personnes et au moins 24 sociétés” avec qui Mossack Fonseca a fait des affaires étaient ou sont sur des listes visées par des sanctions américaines ou européennes, selon la même source. L'enquête sur la base de documents provenant du cabinet d'avocats panaméen a révélé des avoirs dans les paradis fiscaux de 140 responsables politiques ou personnalités de premier plan.

La police suisse perquisitionne au siège de l'UEFA
La police suisse a perquisitionné, hier, le siège de l'UEFA à Nyon pour obtenir les contrats d'attribution de droits TV à la société Cross Trading, citée dans le scandale Panama papers et impliquant le nouveau président de la Fifa Gianni Infantino. Dans un communiqué transmis à l'AFP, l'UEFA indique “avoir reçu aujourd'hui la visite de la Police fédérale suisse agissant en vertu d'un mandat et demandant à voir les contrats entre l'UEFA et Cross Trading/Teleamazonas”, concernant l'attribution des droits télévisés de la Ligue des champions pour les saisons 2006 à 2009 en Équateur. La société Cross Trading, basée à Niue, une île du Sud-Pacifique, appartient aux Argentins Hugo et Mariano Jinkis, inculpés aux États-Unis pour avoir versé des pots-de-vin en échange de droits de diffusion des compétitions de la Fifa en Amérique du Sud. Selon le site internet de Team Marketing, Gianni Infantino est membre du conseil d'administration de cette société suisse.

Démission de Juan Pedro Damiani du comité d'éthique de la Fifa
L'Uruguayen Juan Pedro Damiani a démissionné du comité d'éthique de la Fifa, selon un communiqué du porte-parole de cette chambre envoyé à l'AFP. La Fifa a ouvert lundi une enquête sur M. Damiani qui est lié à trois personnes inculpées par la justice américaine dans le scandale de corruption de la Fifa. Damiani et son cabinet d'avocats auraient notamment travaillé pour sept sociétés offshore liées à l'Uruguayen Eugenio Figueredo, ancien vice-président de la Fifa et ex-membre de son comité exécutif, arrêté à Zurich fin mai. Damiani aurait également servi d'intermédiaire auprès d'une société basée au Nevada (États-Unis) et liée aux hommes d'affaires argentins Hugo et Mariano Jinkis.

Londres : Mossack Fonseca et l’empire immobilier du président émirati    
Le président des Émirats arabes unis, cheikh Khalifa Ben Zayed Al-Nahyane, possède un empire immobilier représentant 1,5 milliard d'euros à Londres, via des sociétés offshore montées par le cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca, a affirmé, hier, Le Guardian. Le quotidien britannique explique qu'un certain nombre de personnalités du monde politique et des affaires possède de vastes propriétés immobilières au Royaume-Uni par l'intermédiaire du cabinet panaméen et de façon anonyme jusqu'à ces révélations, particulièrement à Londres où les prix ont explosé ces dernières années. Outre le président émirati, Le Guardian nomme d'autres propriétaires fonciers à Londres utilisant les services de Mossack Fonseca, comme Mariam Safdar, la fille du Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, ou l'ancien Premier ministre irakien Ayad Allawi. Au total, la valeur des propriétés immobilières britanniques détenues via Mossack Fonseca atteint 7 milliards de livres (8,7 milliards d'euros).

Argentine : un homme d'affaires proche des Kirchner arrêté
La justice argentine a fait arrêter mardi l'homme d'affaires Lazaro Baez, suspecté de blanchiment d'argent sous les présidences du couple Kirchner (2003-2015) pendant lesquelles ses entreprises ont prospéré. M. Baez, 59 ans, est accusé de détournements de fonds vers des comptes en Suisse pendant les douze années de présidence du couple Nestor et Cristina Kirchner, dont il est un ami et grâce à qui il aurait bénéficié de nombreux marchés publics ou de privilèges de la part de l'État. Remportant des appels d'offres dans les secteurs du pétrole et des travaux publics, l'entrepreneur s'est taillé un empire commercial dans la province de Santa Cruz, en Patagonie (sud), le fief électoral du couple Kirchner.

R. I./Agences


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER