Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Médéa

Grève dans les établissements scolaires : un taux de suivi de plus de 75%

Le débrayage dans les différents établissements éducatifs a enregistré un taux de suivi global de plus de 75%, selon les données présentées par le coordinateur de wilaya du Cnapeste, Mohamed Ferli. C’est dans la partie Est de la wilaya que l’adhésion au mouvement de grève a été largement suivie, notamment dans les grandes agglomérations de Béni Slimane, Tablat et El-Azizia où le taux de participation dans le secondaire a été quasi totale, a-t-il expliqué. La même tendance a été observée, hier matin, au lycée Fekhar-Abdelkrim situé au centre-ville de Médéa, où les enseignants affiliés au Cnapeste ont tous répondu au mouvement qui a été également suivi dans une moindre mesure par le personnel administratif. La directrice du lycée Fekhar et ancienne syndicaliste, Mme Lachemet Fatma-Zohra, a communiqué à la presse les chiffres de suivi enregistrés au cours des deux journées, soit respectivement 88% et 69,59%, faute de représentant des travailleurs grévistes dont la section syndicale au sein de l’établissement n'a été créée que le 1er jour de la grève. Pour le coordinateur de wilaya du Cnapeste, les revendications portées à la connaissance du pouvoir englobent plusieurs points, notamment ceux relatifs à certaines dispositions du nouveau code du travail qui “font du travailleur un subordonné exploité”, et au refus de la tripartite de tenir compte des propositions de l’intersyndicale sur “l’indexation des salaires sur le niveau des prix du marché”.

M. E.-B.

ARTICLES CONNEXES


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER