Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Ils seraient 50 000 à vouloir importer leurs véhicules

Les clients particuliers ne comptent plus sur les concessionnaires

Les clients particuliers comptent de moins en moins sur les concessionnaires automobiles pour acquérir un véhicule. Après un fléchissement de l’ordre de 60% sur la période allant de 2007 à 2014, les clients particuliers ont repris le chemin des garagistes, notamment en France, en Allemagne et en Espagne.
Selon des prévisions arrêtées par les concessionnaires automobiles, ils sont près de 50 000 clients particuliers qui importeront directement leurs véhicules cette année. Avec le quota limité à 152 000 unités, le marché pourrait atteindre 202 000 ventes à fin décembre. On s’en souvient, le nombre de clients particuliers qui importaient à leurs frais des véhicules neufs était passé de 2003 à 2007 à 70 000 acquéreurs, avant qu’il ne chute à près de 20%. Sachant que cette niche constitue également un capital en devises important qui échappe à l’État, les concessionnaires et garagistes multimarques européens s’attellent à récupérer une clientèle perdue et à glaner des parts de marché importantes à l’internationale.

F. B.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER