Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

égalité des droits et citoyenneté

Les femmes s’organisent

1946 : création de la première cellule féminine du PPA-MTLD ;
1947 : création de l’Association des Femmes Musulmanes d’Algérie (AFMA) présidée par Mamia Chentouf ;
1954 : les femmes entrent en guerre ;
1962 : les femmes participent activement aux fêtes de l’indépendance ;
1963 : création de l’UNFA, organisation féminine du FLN ;
1965 : 8 mars, des centaines de femmes manifestent à Alger pour l’égalité des droits, l’abrogation de la polygamie, de la dot, de la répudiation et pour l’égalité dans l’héritage, revendications que l’UNFA appuie en 1966 ;
1973, 1979 : premier et deuxième projet de code de la famille ;
1981 : Les femmes obtiennent la levée de l’imposition de l’autorisation masculine pour la sortie du territoire national ;
1981 : dépôt d’une pétition des Femmes à l’APN contre le projet du code de la famille ;
1984 : promulgation du code de la famille, qui  fait de la femme une mineure ;
1985-1989 : création de nombreuses associations autonomes de femmes sous le règne du Parti unique ;
1989 : manifestation publique contre les violences faites aux femmes à Ouargla ;
1989 : 8 mars, des milliers de femmes marchent à Alger pour demander l’égalité des droits et l’abrogation du code de la famille ;
1989 : 30 novembre, 1re Rencontre nationale des associations de femmes au CPVA, qui réunit 14 associations du territoire national pour l’égalité et l’abrogation du code de la famille ;
1991 : création de SOS Femmes en détresse et du premier centre d’accueil de femmes en difficultés ;
1991 : création des premiers journaux féminins, Nyssa, Hawa, Ounoutha ;
1991 : de nouvelles associations de femmes naissent à la faveur de la nouvelle Constitution ; 1991 : manifestations de femmes contre les procurations familiales lors des élections ; la loi sera modifiée par le Conseil constitutionnel ;
2000 : 5 octobre, création du Réseau Wassila
2004 : grâce à la Commission des femmes travailleuses de l’UGTA, loi contre le harcèlement sexuel au travail ;
2004 : campagne “20 ans barakat” contre le code de la famille ;
2005 : première enquête nationale sur les violences faites aux femmes par l’INSP ;  
2005 : amendements mineurs au code de la famille ;
2012 : des associations de femmes proposent un projet de loi sur les violences faites aux femmes au bureau de l’APN qui l’enregistre ;
2015 : en juin, ignorant le projet présenté par les associations de femmes en 2012, promulgation d’amendements au code pénal portant sur les violences faites aux femmes.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER