Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Journée mondiale de la personne âgée

L’événement célébré en Algérie

La célébration, jeudi dernier, en Algérie de la Journée mondiale de la personne âgée a été marquée par quelques festivités à travers la capitale et d’autres villes du pays. À l’occasion, la ministre de la Solidarité nationale a plaidé pour l’accompagnement des jeunes promoteurs dans le cadre du dispositif Ansej qui pensent investir dans l’assistance aux personnes âgées et à domicile. Elle a aussi plaidé pour la création d’une banque de données de la femme âgée. Pour sa part, l’association Ihssan a organisé un colloque durant lequel elle a plaidé pour le retour au dispositif des assistantes sociales au niveau des APC. Un dispositif, selon l’association, capable d’identifier, d’aider et d’accompagner la femme aînée en situation de précarité notamment.
D’autres associations ont placé les festivités dans un cadre socioéconomique en appelant à créer les conditions de naissance d’une économie Silver. À moyen terme, l’économie nationale, notamment celle des vacances, loisirs et bien-être peut avoir besoin de l’apport de nos aînés, notamment en basse saison, pour rentabiliser les investissements. Les chibani, une fois munis d’un pouvoir d’achat adéquat et évoluant dans un environnement matériel propice, peuvent s’avérer de bons consommateurs. Dans une ville comme Constantine, les aînés ne sont pas des couche-tôt mais c’est la ville qui l’est. Toujours à Constantine où la guerre des gangs fait la une des journaux, 3 personnes sur 5 sortent le soir, soit la même proportion de celles qui sortent le jour. Malgré cette tendance à la mobilité et aux sorties, en Algérie, hors les jours des célébrations, entre la ville et la personne âgée, ce n’est pas le grand amour !

M. K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER