Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Célébration de la journée internationale des handicapés

Médéa : bus aménagé, fauteuils et tricycles

Des fauteuils roulants ont été distribués aux handicapés, jeudi, à Médéa. © D. R.

La célébration de l’événement a été marquée par des expositions de travaux réalisés en ateliers, des activités d’animation artistique et culturelle dont un défilé de costumes traditionnels des différentes régions d’Algérie.

Le Centre psychopédagogique pour enfants handicapés mentaux de Médéa a abrité, jeudi, une cérémonie de distribution de fauteuils et de tricycles à moteur et les festivités célébrant la Journée internationale des handicapés. L’événement a aussi été l’occasion d’inaugurer le bus de transport mis à disposition des handicapés au terme d’une convention signée entre le ministère de tutelle et la direction de l’entreprise de transport de la ville de Médéa.
Spécialement aménagé pour le transport des handicapés moteurs par l’installation d’un chariot élévateur à la porte avant, le véhicule assurera la desserte de la ligne menant au centre psychopédagogique, inaugurée par Tahar Bentercha, directeur de l’action sociale, qui a annoncé la création d’un arrêt aménagé, au niveau du principal boulevard, d’où se fera le ramassage des enfants handicapés, dans la perspective de réaliser d’autres arrêts à travers la ville. 
La célébration de l’événement a été marquée par des expositions de travaux réalisés en ateliers, des activités d’animation artistique et culturelle dont un défilé de costumes traditionnels des différentes régions d’Algérie. “Ici, les enseignants conçoivent eux-mêmes leurs outils pédagogiques et réalisent eux-mêmes leurs projets d’enseignement, ce qui ne se fait pas dans d’autres pays, y compris en France. Il faut savoir que les programmes de l’établissement ne sont pas identiques à ceux du système éducatif, mais basés sur l’apprentissage à l’enfant des éléments de détail pour aller ensuite vers le global. L’enseignement spécialisé a aussi pour objectif de permettre à l’enfant handicapé de pouvoir devenir autonome, afin de mieux s’intégrer dans la vie active”, a-t-il expliqué.
Présents à cette journée, la directrice régionale de l’Agence de développement social (ADS) et le directeur local de l’agence nationale de gestion du microcrédit (Angem) ont expliqué les avantages offerts en matière de crédits consentis pour les personnes handicapées. Ils sont
47 jeunes investisseurs de cette frange à avoir déjà obtenu des financements dans le cadre du dispositif Angem pour la réalisation de projets dans les secteurs de l’agriculture (40%), de l’artisanat (30%), des services et autres (30%), est-il indiqué.
Concernant les statistiques de la Direction de l’action sociale, la wilaya donne un nombre de
17 058 handicapés, dont 5 974 bénéficient de la couverture sociale, ainsi que des autres avantages relatifs à l’accès aux allocations de compensation de revenus, de santé (appareillages), de réduction des transports, etc.


M. E.- B.

 


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER