Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

A la une / Dossier

Des Mesures de sécurité exceptionnelles

Paris quadrillée pour la COP 21

Pas facile d’aller travailler aujourd’hui à Paris. Trains, métros et bus risquent d’être bondés à cause de la fermeture de plusieurs axes routiers. Les voies d’autoroutes qui relient les aéroports d’Orly et de Roissy sont fermées depuis hier à la circulation. Elles serviront pendant deux jours au transport des invités qui prennent part à la Conférence sur le climat (COP 21), au Centre de conférences du Bourget, en Seine-Saint-Denis, dans le nord de la capitale française. La préfecture de police de Paris recommande également aux Franciliens de rester chez eux et de n’utiliser les transports en commun (rendus pourtant gratuits pour cette occasion) qu’en cas de nécessité. Au-delà des problèmes d’engorgement provoqués par l’arrivée massive des délégations étrangères (environ 10 000 participants dont 150 chefs d’État), il s’agit surtout de sécuriser l’ensemble des voies de passage en les neutralisant complètement. Après les attentats du 13 novembre dernier, le gouvernement français a dû réviser son dispositif de surveillance, en portant le niveau de vigilance à son niveau maximum. “Si le risque zéro n’existe pas, on y tend”, a affirmé un représentant de police sur la chaîne d’information en continue BFM TV. À l’occasion des conférences précédentes sur le climat, les pays organisateurs se méfiaient surtout des débordements des militants altermondialistes. À Paris, les services de sécurité doivent également prendre en compte sérieusement la menace terroriste.
Le site du Bourget est quadrillé par 2800 gendarmes ainsi que des vigiles de sociétés privées.  L’ONU, qui a pris le contrôle à l’intérieur du lieu de la conférence, transformée en zone bleue, y a déployé ses propres agents de sécurité. L’accès dûment filtré se divise en trois zones de contrôle. Le entrants dans le dernier périmètre jouxtant la salle de conférences, doivent subir une détection électromagnétique. Des contrôles de déminage concerneront également tous les véhicules.
À l’extérieur du site du Bourget qui a pris les allures d’une citadelle imprenable, les gardes ont pour mission d’empêcher le moindre rassemblement. En guise de mesure préventive, des assignations à résidence ont ciblé pour toute la durée de la conférence, 24 militants écologiques. Des perquisitions ont également eu lieu dans des endroits susceptibles d’héberger des activités. Face au tollé provoqué par ces mesures chez les Verts, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, s’est montré ferme. “Nous avons assigné 24 personnes parce qu'elles avaient témoigné d'actes violents par le passé à l'occasion de manifestations et qu'elles avaient exprimé le souhait de ne pas respecter les principes de l'état d'urgence”, a-t-il déclaré. Le droit de manifester est également suspendu conformément à la loi sur l’État d’urgence en vigueur depuis les attentats terroristes de Paris.
Cette loi a également conduit le gouvernement à suspendre le droit de manifester. Par ailleurs, un contrôle aux frontières est restauré jusqu’au 12 décembre prochain, date de clôture de la conférence. Pendant toute cette période, la capitale restera sous le contrôle de 15 000 policiers et gendarmes. En plus des militaires déjà en faction.


S. L.-K.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER