EBOLA : Des mesures "strictes" au niveau des frontières, aéroports et ports pour faire face au virus Ebola (le ministre Abdelmalek Boudiaf)EBOLA : 02 nouveaux cas confirmés dans le sud du Nigeria MALI: Une attaque à la roquette a visé vendredi un camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma), à Aguelhoc, près de la frontière algérienne(AFP) Situation en Ukraine : "il faut forcer Kiev à négocier avec les séparatistes" (Poutine) Islande: éruption près du volcan Bardarbunga, survol interditTURQUIE: Le nouveau Premier ministre Ahmet Davutoglu a présenté vendredi son gouvernement, tandis que l'ancien ministre aux Affaires européennes Mevlüt Cavusoglu lui succède au poste de chef de la diplomatie Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Dossiers Economiques Mercredi, 11 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Des vacances moins chères

Des opportunités sur la Toile

Par : Lyes Redaoui

Espace de libre expression, le Web offre également une planche de salut pour ceux qui n’ont pas les moyens de s’offrir des vacances dans un hôtel au bord de la mer.

Les prix hors de portée, faut-il pour autant mettre une croix sur ses projets de vacances ? Non, car il est toujours possible de dénicher des opportunités de vacances en rapport avec ses moyens financiers. Pour cela, il faut aller sur Internet et chercher les bonnes adresses, témoigne Karim, un salarié moyen dans une entreprise de service et père de 3 enfants, qui désespérait de pouvoir offrir des vacances à sa petite famille. “Lorsque certains de mes amis m’ont conseillé d’aller sur Internet, de taper l’adresse du site web ouedkniss.com et de voir du côté de la rubrique voyages, j’ai un peu rigolé car je n’y croyais pas tellement. J’ai quand même tenté l’expérience et je ne le regrette pas, puisque j’ai réussi à dénicher une petite annonce d’un particulier qui propose de louer un petit appartement (F2) équipé, pas loin de la mer à 20 000 DA pour une période de 10 jours. J’ai tout de suite sauté sur l’occasion.”
Cette heureuse expérience, Karim l’a vécue il y a trois ans, depuis il a pris l’habitude de préparer ses vacances sur le web. “Internet permet non seulement de trouver de bonnes occasions pour des séjours agréables, mais également de voir les photos de l’appartement proposé en location. Et si on pousse la recherche plus loin, on peut même découvrir l’endroit ou la région qu’on veut visiter”, ajoutera-t-il. Bien sûr, les prix, depuis, ont évolués, mais les bonnes occasions, elles, sont toujours là pour ceux qui ont la patience de passer en revue les dizaines, voire les centaines d’annonces sur Internet. De la patience, Malika elle en a, grande utilisatrice d’Internet, cette jeune étudiante a été  naturellement chargée par ses parents de trouver une occasion de séjour pas trop chère. À force de scruter les petites annonces sur le Web, elle a fini par mettre la main sur un bungalow au bord de la mer qui offre toutes les commodités pour passer des vacances agréables dans un endroit calme et entouré de forêt.
Prenant contact au téléphone avec le propriétaire, un particulier, elle a réussi à négocier un prix de 50 000 DA pour une période de 15 jours. Toute la famille a apprécié le séjour.
Les expériences vécues par Karim et Sarah ne sont pas rares, car avec le développement de l’Internet en Algérie, on est passé de 50 000 utilisateurs en 2000 à 4,7 millions en 2010. Beaucoup de personnes ont recours à ce média des temps modernes pour s’informer (lire la presse et suivre l’actualité), communiquer (mail, messagerie instantanée, forums de discussion), se distraire (musique, vidéo, jeux), et… bien entendu, consulter les petites annonces (locations vacances, immobilier, emploi, etc.), selon la dernière étude Webdialn@ vague 3 effectuée en 2010 sur les usages et les  perceptions des internautes du web algérien.
Premier à avoir investi le créneau des petites annonces en tous genres, le site web Ouedkniss figure aujourd’hui parmi les adresses web les plus populaires auprès des Algériens. Une anticipation sur les besoins qui lui vaut d’être classé par Alexa, une entreprise américaine réputée pour ses statistiques sur le trafic du web mondial, à la 19e position sur 500 sites web les plus consultés en Algérie.
Flairant le bon coup, d’autres sites web ont depuis investi le créneau des petites annonces, on citera entre autres DlalaOnline,   FelBazar, Annonces-dz, Annonces.t-algerie, Kherdja, etc. Avec la multiplication des sites web dédiés aux petites annonces en tous genres, ce sont des centaines d’opportunités de séjours et des vacances, aussi bien en Algérie qu’à l’étranger, qui s’offrent aux internautes.  Une heureuse évolution qui a l’avantage d’augmenter les chances de dénicher la bonne occasion. Le dernier né des sites web de petites annonces est Dzreduc, d’autres suivront certainement car le créneau est presque vierge et les perspectives de développement du marché s’annoncent prometteuses. Elles sont à la hauteur de l’évolution exponentielle du nombre d’utilisateurs de l’Internet en Algérie.Certes, le e-tourisme fait ses premiers pas en Algérie, mais il s’agit d’une tendance irréversible. En plus des particuliers qui proposent leurs maisons en location-vacances, de plus en plus d’opérateurs touristiques (voyagistes, hôteliers, etc.) n’hésitent pas à recourir à ces sites web pour vendre leurs produits et lancer des promotions.


Des séjours hôteliers très salés
n  Déjà qu’il est difficile de trouver une chambre d’hôtel de libre en cette période de haute saison estivale, il faut également avoir les moyens de se l’offrir. à titre d’exemple, la location d’une chambre standard pour 2 personnes, dans un hôtel de moyenne envergure, ne coûte pas moins de 8000 DA la nuitée. Un prix qu’il faut multiplier au moins par 2 s’agissant d’un couple avec 2 ou 3 enfants. à cela, il faut ajouter les autres dépenses (repas, location de parasol, spectacles, consommations diverses, etc.).
C’est dire qu’une journée de vacances passée au bord de la mer peut coûter jusqu'à 25 000 DA, voire 30 000 DA. Une somme énorme pour les petites bourses et même pour les moyennes, lorsqu’on sait que le salaire mensuel moyen en Algérie, tel que déterminé par une enquête réalisée en 2010 par l’Office national des statistiques (ONS), ne dépasse pas 27 000 DA.

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 28 AOUT 2014
Galerie Agrandir
Bannière
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos