Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Dossiers Economiques Mercredi, 04 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

Abdelhak Benhamouda

Le martyr de la République

Par : Rédaction Nationale

Juin 1990, l’UGTA tient son 8e congrès dans un contexte de crise. Dans un élan de renouveau syndical, les congressistes décident de s’affranchir de la tutelle de l’ex-parti unique et élisent Abdelhak Benhamouda, un syndicaliste jusque-là inconnu au bataillon, au poste de SG du syndicat. Enseignant de profession, Abdelhak Benhamouda fera valoir très vite ses qualités de leader. Sous sa conduite, l’UGTA, redevenue un syndicat revendicatif, organisera les 12 et 13 mars 1991 une retentissante grève générale qui paralysa le pays entier. Un bras de fer qui obligera le gouvernement Hamrouche à engager des négociations qui aboutiront à une revalorisation du SNMG, l’augmentation des allocations familiales, et surtout à sauver plusieurs entreprises en difficulté. Le deuxième combat, Abdelhak Benhamouda le mènera contre le mouvement insurrectionnel du FIS. C’est sans doute cet  engagement politique et républicain qui a coûté la vie à Abdelhak Benhamouda, froidement assassiné le matin du 28 janvier 2007 sur le parvis de la Maison du peuple.

 
DIlem
DILEM DU 22 OCTOBRE  2014
Galerie Agrandir
CONTRECHAMP
video

LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos