Le Cameroun repousse une attaque de Boko HaramBrésil: Marina Silva tient tête à Dilma RousseffGaza : cessez-le-feu permanent entre Israël et le HamasHCR : 1.889 migrants clandestins en péri en Méditerranée en 2014Pour contacter la Rédaction Web de "Liberté" écrivez à cette adresse : redactionweb@liberte-algerie.comPour contacter la rédaction nationale (version papier)de "Liberté" écrivez à cette adresse : info@liberte-algerie.comSuivez-nous sur Twitter : @JournalLiberteDZ Suivez-nous sur Facebook:www.facebook.com/JournalLiberteOfficielChaque édition de la version papier (articles et PDF) est mise en ligne sur le site à 10h (GMT+1) et cela depuis le 05 octobre 2011
Dossiers Economiques Mercredi, 18 Juillet 2012 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir

prix de la viande rouge importée

Selon la SGP Proda, ils varieront entre 450 DA et 550 DA

Par : Said SMATI

Le président du directoire de la Société de gestion des participations des productions animales (SGP-Proda), Kamal Chadi, a souligné la nécessité de réguler le marché des viandes, en assurant que le marché sera approvisionné normalement en viandes rouges et blanches durant le mois de ramadhan.


Pour les viandes rouges, le marché national, depuis le 1er janvier, a enregistré autour de 30 000 t d’importation, selon Kamal Chadi. “Structurellement, quand on connaît la consommation de la viande congelée, le marché est approvisionné, ajoute-t-il. Avec son réseau de distribution, la SGP-Proda veut faire de l’effet avec des prix raisonnables. “Nous avons fixé une fourchette des prix qui varie de 450 DA à 550 DA en fonction des parties”, indique le président de Proda. “Nous sommes préparés et au jour d’aujourd’hui nous sommes en train de travailler sur le réseau de distribution. L’année passée, on a réussi à mettre en place à l’échelle nationale, entre points de vente propres et franchisés, 361 points de vente. Cette année on cible 600 points de vente. Il y a nos propres points de vente mais également des franchisés.
Des gens qui sont marchands de volaille ou bouchers avec qui on fait une convention qui les oblige en contrepartie du produit à vendre à un prix fixé.
C’est ce que nous sommes en train de faire. Nous voulons également toucher le Sud.” Du point de vue de Proda, “la régulation on ne la voit pas seulement à travers le ramadhan. Si on la voit seulement à travers ramadhan, c'est-à-dire que c’est une conjoncture où on joue un rôle. Or ce n’est pas cela.
La régulation, pour nous, on la voit à travers un système à mettre en place, un dispositif à mettre en place, qui va du maillon de l’éleveur jusqu’au consommateur. Mais quand on fait de la régulation, il faut l’outil de la régulation”. Pour Kamal Chadi, “l’outil de régulation, ce sont les complexes d’abattage qu’on est en train de réaliser. On a un à Aïn M’lila (Oum El-Bouaghi), un à Hassi Bahbah et le troisième à Boughtob d’une capacité globale de 40 000 t/an.
Plus un à Annaba qu’on est en train de réhabiliter. Nous avons choisi, après une étude technico-économique, les centres de production là où il y a les cheptels. Pour rapprocher l’outil de l’éleveur.
Et nous sommes également en train de mettre en place les centrales viandes. Une à Skikda de l’ordre de 30 000 m2 qu’on va améliorer en la dotant en matériels de découpe.
Une à Mostaganem et on va faire une troisième à Alger. Et à ce moment-là, les éleveurs auront un outil d’abattage et même où ils peuvent vendre leur produit quand il y a des surplus en phase de surproduction.
On a créé pour cela une société. C’est l’Algérienne des viandes rouges (Alviar).
On rapproche le consommateur du producteur à travers ces centrales viandes. Il faut ce genre d’outil pour faire la régulation”.


S. S.

 

Ajouter un Commentaire

Charte d'utilisation de
www.liberte-algerie.com

- L’espace des commentaires sur liberte-algerie.com est ouvert à toute personne s’engageant à respecter les présentes conditions générales d'utilisation par l’Internaute

- L’internaute est prié de prendre connaissance le plus régulièrement possible des conditions Générales d'utilisation du site. Il faut savoir que liberte-algerie.com est libre de les modifier à tout moment sans notification préalable afin de les adapter aux évolutions du site et des lois et règlements en vigueur.

- La citation de la marque liberte-algerie.com sur un site Internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Tout internaute peut réagir sur le contenu du site

- Les informations fournies à liberte-algerie.com par un Utilisateur lors l’envoi de son commentaire sont communiquées sous la seule responsabilité de cet Utilisateur.

- En envoyant ses commentaires à liberte-algerie.com, l’utilisateur :

- déclare être autorisé à envoyer ses commentaires ;

- autorise liberte-algerie.com à reproduire et représenter, intégralement ou partiellement et à adapter les commentaires sur les services de communication électroniques édités par liberte-algerie.com dans le monde entier.

- liberte-algerie.com a le droit de retirer ou d’interdire l’accès à tout Commentaire contrevenant ou risquant de contrevenir aux lois et règlements en vigueur ou qui ne serait pas conforme aux règles éditoriales du site.

- L'utilisateur est seul responsable de toute utilisation personnelle du contenu ou des commentaires publiés sur le Site.

- liberte-algerie.com n'exerce aucun contrôle quant au contenu des sites Internet tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre le site et un site internet tiers ne signifie pas que liberte-algerie.com assume une quelconque garantie et responsabilité quant au contenu du site Internet tiers ou de l'usage qui peut en être fait.

- Dans l'hypothèse où l’utilisateur est une personne physique mineure, il déclare et reconnait avoir recueilli l'autorisation auprès de ses parents ou du (ou des) titulaire(s) de l'autorité parentale le concernant pour utiliser le site. Le (ou les) titulaire(s) de l'autorité parentale a (ont) accepté d'être garant(s) du respect de l'ensemble des dispositions de la charte.

- Les propos incitants à la haine raciale ou religieuse, les appels à la violence, l’utilisation de termes régionalistes, et tout message litigieux ne sont pas acceptés par liberte-algerie.com.

- Veuillez éviter l’excès de propos de type belliciste, morbide ou guerroyeur.

- Les commentaires où on y constate de l’agressivité, de la vulgarité ou de la violence excessive dans le ton, ne sont pas autorisées à être publiés sur le site. Egalement les insultes personnelles entre participants.

- Pas de pornographie, pédophilie, obscénités et grossièretés.

- La répétition de messages identiques ou très voisins n’est pas autorisée

- Tout lien dirigeant vers un site raciste, islamophobe, ou que la rédaction jugera non conforme, sera effacé.
- Les spéculations ou révélations à propos de l'identité de tel ou tel participant ne sont pas tolérées.

- Les tentatives d'usurpation d'un pseudonyme déjà employé ne sont pas tolérées.

- Les messages personnels échangés entre participants ou postés sur d’autres sites ne doivent pas être diffusés sur le site.

- L’usage normal pour publier les commentaires requiert un seul pseudonyme.
- Veuillez poster vos sujets dans les rubriques appropriées du site

- En cas de malentendu persistant avec le médiateur, vous êtes prié de le contacter par email (l’adresse : journal.liberte.dz@gmail.com)

DIlem
DILEM DU 27 AOUT 2014
Galerie Agrandir
Bannière
CONTRECHAMP
video

Galerie photos
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Mohamed Mebarki, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, au forum de “Liberté” du 04 août
Galerie Agrandir
LIBAN
Bannière
Bannière
Bannière
LIBERTE MOBILE
Bannière
Voir toute La rubrique

Dernières infos