Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

À cause d’un esprit de dirigeants “gagne-petit”

Bologhine, le choix absurde et irréfléchi

Les responsables du football national devraient revoir tout ce qui a trait à l’organisation des compétitions locales et internationales, après les différents fiascos de la saison dernière. Le championnat de Ligue 1, qui s’est “étiré” jusqu’au 14 juin avec des rencontres en pleine journée caniculaire, en plein mois de Ramadhan, devrait être bien étudié en prévision du prochain exercice, sachant que l’année prochaine sera une année Coupe du monde, donc il faudrait terminer la compétition avant la fin du mois de mai 2018. Pour la Coupe d’Algérie, la commission qui gère la compétition a encore une fois cafouillé. La FAF et sa structure chargée de la gestion de la Coupe d’Algérie ont cédé aux “menaces” des dirigeants du CR Belouizdad et du MC Alger pour la domiciliation des deux demi-finales. Programmés une première fois au stade du 5-Juillet, CRB-USMBA et MCA-ESS ont finalement eu lieu au 20-Août et à Bologhine, au grand dam des amateurs du football national où le supporter reste le plus grand perdant. Deux stades qui n’offrent aucune commodité et qui privent un grand nombre d’amateurs de ce sport d’effectuer le déplacement pour suivre le match dans les gradins. Vendredi dernier, les 8000 tickets du match entre le Mouloudia et l’Entente ont été épuisés en un temps record. Il y a eu même manipulation dans la vente des billets, puisqu’une grande partie s’est vendue au marché noir où le fameux ticket a été écoulé à 2000 DA. Pour le nombre proposé dans les guichets du stade du 5-Juillet (ironie du sort, le stade olympique est réservé à la vente des billets), il y a eu une énorme pagaille qui a failli tourner à l’émeute. Des scènes désolantes se sont produites devant les guichets qui ne parvenaient pas à contenir le grand nombre de supporters venus tôt le matin acquérir le fameux sésame. Ainsi, ceux qui ont eu la chance d’avoir un billet d’accès étaient obligés de rompre le jeûne dans le stade, pour pouvoir prendre place sur des gradins en béton où aucune commodité n’est offerte aux supporters. Ils ont dû patienter environ huit heures pour assister à l’entame du match et sortir du stade aux premières heures du matin pour rejoindre leurs domiciles à pied. Une situation qui n’est pas insolite, dans la mesure où tout le monde se rappelle de l’étrange organisation de la finale de la Coupe d’Algérie la saison dernière, où les supporters du NAHD et du MCA ont été obligés de rentrer au stade à 6h alors que la rencontre débutait à 16h. Au final, le grand perdant est bien évidemment le supporter. D’ailleurs, l’entraîneur de l’ES Sétif, Kheïreddine Madoui, a compati avec les supporters du MCA. “J’ai une pensée pour les supporters du MCA. C’est difficile de rester autant de temps dans une situation calamiteuse. Je crois que si le match s’était joué au 5-Juillet, il y aurait eu une meilleure prise en charge. Je dirais même que si le match s’était joué au 5-Juillet, l’équipe du Mouloudia aurait pu prétendre à un meilleur résultat”, a déclaré le coach ententiste à la fin de la rencontre.

Malik A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER