Foot / Dossiers sportifs

Il disparaît déjà des effectifs de l’EN

Hassani, le mea-culpa

Ilyès Hassani, le défenseur latéral du club bulgare du Tcherno More Varna, n’a pas fait long feu chez les Verts. Convoqué pour le match en Zambie où il a été l’une des causes de la lourde défaite de l’EN puis mis au frigo pour le match retour au stade Hamlaoui, Hassani n’aura, apparemment, pas d’autre cape sous le maillot vert et se contentera de cette unique sélection en terre zambienne.
Plus qu’une évidence, sa non-convocation est aussi et surtout un mea culpa de la paire Alcaraz-Zetchi qui reconnaît, sans le mentionner clairement, sa grossière erreur de management sans pour autant assumer les conséquences d’avoir un peu trop tendu l’oreille à “celui” qui lui a conseillé Hassani et l’a convaincu de la véracité de cette trouvaille de l’année.
D’où l’inévitable question : qui est cette personne qui a tout fait pour que le défenseur de Varna soit mis en lumière pour les besoins d’une promotion qui lui garantira un meilleur statut et de meilleures retombées financières ?


Rachid BELARBI