Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

ESS

La préparation débutera le 25 juillet

Dans le souci d’assurer une bonne préparation en vue de la saison prochaine où son équipe sera appelée à défendre ses chances sur plusieurs fronts avec notamment l’échéance continentale et la Coupe arabe, le coach Kheïrredine Madoui a remis au président Hassen Hamar son plan de travail pour mettre le groupe dans les meilleures dispositions physique et tactique. Cela dit, contrairement aux précédentes années où les Sétifiens préféraient aller à Alicante en Espagne pour effectuer leur stage de préparation, cette fois, le président Hamar en concertation avec son entraîneur a décidé de faire la préparation au Maroc, et ce, à partir du 25 juillet. Si tout va comme prévu, une première étape aura lieu dans un centre de préparation dans la région d’Ifrane situé dans le Moyen Atlas à 1713 m d’altitude. Un regroupement qui sera consacré au travail physique sous la direction du nouveau préparateur physique Kamel Boudjenane qui avait succédé à Adel Laâbani parti à l’USMA. Ayant déjà travaillé dans un passé récent avec l’ESS et le coach Madoui, le technicien va soumettre ses joueurs à un travail spécifique à raison de deux séances quotidiennes. Une fois cette première étape terminée, les partenaires de Mohamed Khatir Ziti vont par la suite rejoindre Casablanca où ils y resteront presque 10 jours au cours desquels le staff technique passera à la phase pré-compétitive avec au menu plusieurs joutes amicales face à des équipes locales. Cela dit, il reste que l’éventualité de délocaliser le stage vers la Turquie ou en Tunisie n’est pas du tout écartée, et ce, par rapport à certaines contraintes relatives à la réservation de places en avion non disponibles pour le moment. Dans le cas où les Sétifiens se rabattent sur la Tunisie, il est fort probable que le groupe se rendra vraisemblablement dans la capitale Tunis où ils se sont déjà préparés par le passé.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER