Scroll To Top
FLASH
  • L'intégralité du contenu (articles) de la version papier de "Liberté" est disponible sur le site le jour même de l'édition, à partir de midi (GMT+1)
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version papier de "Liberté" écrire à : info@liberte-algerie.com
  • Pour toute information (ou demande) concernant la version digitale de "Liberté" écrire à: redactiondigitale@liberte-algerie.com

Foot / Dossiers sportifs

MCA : énième report de la réunion des actionnaires

La situation financière compromet le mercato estival

Jeudi dernier, les actionnaires de la SSA/Le Doyen devaient se réunir pour une séance de travail. Encore une fois, les organisateurs ont dû la reporter à cause de l’absence des représentants du CSA/MCA, actionnaires à 10%, ainsi que les membres Kamel Longar et Ahmed Gaceb. La raison de l’absence de ces membres est justifiée par l’attitude des responsables de Sonatrach qui tergiversent, d’une manière énigmatique, pour remettre le bilan de la gestion financière depuis l’intronisation de Omar Ghrib à la tête de l’équipe de football. Le CSA/MCA, Longar et Gaceb refusent de parler d’augmentation du capital de la SSA/Le Doyen tant que le bilan et le rapport de l’audit ne sont pas rendus publics. Selon des sources proches du dossier, les membres actionnaires n’ont pas reçu les rapports à temps et se demandent que cache le président du conseil d’administration de la SSA/Le Doyen, Zaïd Ladj ? Les mêmes sources ajoutent qu’un déficit de 50 milliards de centimes serait noté dans le rapport du bilan de l’année dernière, ce qui explique leur décision d’augmenter le capital. Il existerait également de nombreuses anomalies dans la gestion, et le commissaire aux comptes ainsi que le représentant de Sonatrach, Kherroubi, ne seraient pas près de valider la réunion tant que rien n’est mis au clair. Le président du conseil d’administration, Ladj, se retrouverait dans l’embarras. Devant cette situation financière négative, le club MC Alger serait le premier à ressentir le coup. En effet, au moment où le voisin l’USMA a presque bouclé son recrutement, les responsables du Doyen, en manque d’argent, n’ont toujours pas assuré les services de joueurs en prévision de la suite de la Coupe de la CAF, qui demande un effectif assez étoffé. La pire, c’est que des informations affirment que Ghrib se serait mis d’accord avec Mekkaoui (RCR), 30 ans, alors que le voisin usmiste s’est offert l’ex-international olympique Chérifi (24 ans) ; il songe aussi à récupérer Djallit (34 ans), au moment où les Rouge et Noir ont déjà acquis Hamzaoui (26 ans) et Yaya (28 ans). Selon des observateurs, Ghrib opte pour ces joueurs pour des raisons que tout le monde sait. Le MCA, qui a bouclé la championnat à la deuxième place est toujours en course en Coupe de la CAF et devrait renforcer son effectif en prévision de la saison prochaine et surtout pour continuer l’aventure en compétition africaine.
Le coach Mouassa a affirmé dernièrement que le plus urgent était les prochains matches (Coupe d’Algérie et Coupe de la CAF) et que l'opération recrutement se fera au moment opportun. “Ce n'est qu'une fois notre parcours achevé qu'on pensera au recrutement. Notre saison n’est pas encore terminée. Il faudrait attendre jusqu’au 9 juillet, à l’occasion du match de la 6e et dernière journée de l'épreuve continentale. Je peux vous assurer que tout ce qui se dit au sujet du recrutement n'est que rumeurs”, a indiqué l'entraîneur du Mouloudia. Il faut savoir que le MCA a disputé son 45e match cette saison toutes compétitions confondues, samedi dernier, au stade Omar-Hamadi face à l'ES Sétif, en demi-finales de la Coupe d'Algérie. L’équipe phare de la capitale aurait pu terminer la saison avec 48 matches (en cas de qualification en finale de la Coupe d’Algérie), un record cette saison où aucune équipe n’a fait mieux.
La direction du MCA ne va pas chambouler son effectif en prévision de la saison prochaine. Les besoins de l’équipe sont connus, puisque les dirigeants cherchent un arrière latéral gauche, un meneur de jeu, un buteur qu’ils dénicheront dans les CV de joueurs étrangers que la direction reçoit depuis quelque temps. Il faut savoir que la plupart des joueurs sont toujours sous contrat. La direction affirme qu’elle n’aura pas de problème pour convaincre Demmou, Chita, Aouedj et Bouhenna de rempiler.

M. A.


Publier votre réaction

Nos articles sont ouverts aux commentaires. Chaque abonné peut y participer dans tous nos contenus et dans l'espace réservé. Nous précisons à nos lecteurs que nous modérons les commentaires pour éviter certains abus et dérives et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à notre charte d'utilisation.

RÉAGIR AVEC MON COMPTE

Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ? VALIDER